PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 2 mai 2019 | AIP

Les travailleurs plaident pour une baisse du tarif du transport entre Yamoussoukro et Abidjan

A l’occasion de la célébration de la fête du travail, les centrales syndicales de Yamoussoukro ont plaidé mercredi pour la baisse du tarif des transport entre les capitales politiques et économiques ivoiriennes qu’ils souhaitent voir passer de 4 000 à 3 000 FCFA.

Le tronçon Abidjan - Yamoussoukro est long de 230 km. « Nous souhaitons que l’axe Yamoussoukro - Abidjan, sur une autoroute moderne, le transport baisse de 4 000 FCFA à 3 000 F CFA au moins », a déclaré le secrétaire général local de l’Union générale des travailleurs de Côte d’Ivoire (UGTCI), Nicaise Bamba.

« Au plan local, nous souhaitions la construction d’une gare routière moderne et d’un marché moderne », a ajouté le SG de centrale syndicale Humanisme. Ouly Adama a également plaidé pour le renouvellement du parc auto et le redémarrage du Plan d’urgence pour la réhabilitation de la voirie à Yamoussoukro.

La célébration de la fête de travail à Yamoussoukro est placée sous le coparrainage des députés Kouassi Kouamé Patrice, Baba Sylla et du directeur régional de la construction, Eugène Kouamé.

(AIP)
nam/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ