x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Diplomatie Publié le mercredi 24 juillet 2019 | AIP

La Guinée-Bissau sollicite la médiation du président Ouattara

© AIP Par DR
Entretien du Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, avec M. Aristides GOMES, Premier Ministre de la République de Guinée Bissau
Mardi 23 juillet 2019. Palais de la Présidence de la République. Le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara a eu un entretien avec Premier Ministre de la République de Guinée Bissau, Aristides GOMES.
Abidjan, Le Premier ministre Bissau Guinéen, Aristide Gomes, sollicite la médiation du président ivoirien, Alassane Ouattara, pour une stabilité dans son pays qui s’apprête à aller aux élections présidentielles en novembre.

« Je suis venu demander au président Alassane Ouattara de poursuivre ce qu’il fait pour aider la Guinée-Bissau à se stabiliser », a déclaré mardi, à Abidjan, M. Gomes, à l’issue d’une audience que lui a accordée le président ivoirien.

Selon lui, son pays voit en M. Ouattara, une personnalité qui pourrait influencer positivement le cours des choses, pour, a-t-il indiqué, avoir joué un rôle important dans la vie de ce pays.

« Lors des élections législatives passées, qui ont marqué un pas très important dans le règlement de la crise en Guinée-Bissau, il avait joué un rôle très important et cette fois-ci, nous allons au mois de novembre à une élection présidentielle qui devrait en principe nous permettre de refermer le cycle de la crise politique », a indiqué le premier ministre de la Guinée-Bissau.

Il soutient que le président Ouattara est là pour être cette personnalité au sein de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de la communauté internationale plus généralement pour aider à stabiliser leur pays. "Nous comptons sur le président », a-t-il conclu.

Le mandat du président de la Guinée-Bissau, José Mario Vaz est arrivé à expiration le 23 juin. Un consensus a été trouvé pour qu’il continue son mandat, mais en laissant toute latitude au gouvernement de conduire les affaires de l’Etat, rappelle-t-on.

(AIP)

gak/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ