x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 3 octobre 2019 | AIP

Ecoti SA présente son unité mobile de sensibilisation à la salubrité

© AIP Par PR
Mercredis des déchets: la commune du Plateau accueille la 3ème édition
Abidjan le 02 Octobre 2019. La mairie du plateau a abrité ce mercredi la 3ème édition du forum d`échanges et de partage sur les déchets. Une initiative de ECOTI SA.
Abidjan - L’entreprise Écologique tuniso-ivoirienne (Ecoti SA ), a présenté, mercredi, à Abidjan, son unité mobile devant servir à la sensibilisation des citoyens sur les comportements à observer pour atteindre un seuil de salubrité irréprochable.

Cette unité, un véhicule de type 4×4 équipé de mégaphones et de radio en plus de son branding véhiculant un message, a été présenté à l’occasion de la troisième édition du forum mensuel d’échange et de partage, « le mercredi des déchets ».

« Ce véhicule va jouer un rôle important dans la sensibilisation du citoyen. Notre prestation est gratuite. Il faut que le citoyen soit conscient de quand est-ce qu’il doit sortir sa poubelle et quand est-ce que le camion doit passer. S’il arrive à intégrer ces paramètres, on est sûr que notre processus est complet », a expliqué le directeur général de Ecoti SA, Jalel Nafti.

Selon lui, une sensibilisation à sortir les ordures à 17h et 21h chaque jour, facilitera son ramassage. « On est conscient que si on passe le message au citoyen ivoirien, il va l’appliquer et assurer un meilleur environnement pour lui et ses concitoyens », a-t-il indiqué.

Pour le directeur de la société de ramassage d’ordures, il est regrettable que bien des abus soient observés sur le terrain. « Il y a beaucoup d’abus sur l’utilisation du petit matériel, notamment les bacs qu’on est obligé de changer à chaque fois. On peut trouver des bacs vides et des déchets versés à côté », a-t-il regretté. Il a encouragé les populations à adopter des gestes écocitoyens pour parvenir à l’objectif commun d’avoir une ville propre.

Le représentant de l’Agence nationale de gestion des déchets (ANAGED), Firmin N’Gouandi, a regretté que « en dépit des efforts, les populations peinent à prendre soin de leur environnement », estimant que le matériel de salubrité est vandalisé et utilisé à d’autres fins.

Le 1er adjoint au maire de la commune du Plateau, Koblavi Michel, a salué le professionnalisme d’Ecoti, estimant trouver un partenaire fiable pour aider à un changement de comportement des populations. « Je lance un cri de cœur pour une prise de conscience, c’est ensemble que nous opèrerons des changements », a assuré le représentant du maire du Plateau, Jacques Ehouo.

gak/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ