PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 24 septembre 2020 | Présidence

Le Chef de l’Etat a animé son premier Meeting à Sinfra, dans le cadre de sa Visite d’Etat dans la Région de la Marahoué

© Présidence Par DR
Premier Meeting du Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, à Sinfra
Premier Meeting du Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, à Sinfra, ce jeudi 24 septembre 2020, dans le cadre de la Visite d`Etat qu`il effectue dans la Région de la Marahoué
Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a animé ce jeudi 24 septembre 2020, à Sinfra, son premier meeting dans le cadre de la Visite d’Etat qu’il effectue depuis hier, mercredi 23 septembre 2020, dans la Région de la Marahoué.
Le Chef de l’Etat a exprimé toute sa fierté d’être dans cette belle cité et a félicité les populations pour leur mobilisation exceptionnelle et l’accueil chaleureux qui lui a été réservé

Il a tenu à rendre un hommage particulier aux Chefs traditionnels pour leur contribution au maintien de la paix au sein des différentes communautés qu’ils administrent, et les a félicités également pour leur rôle de Médiateurs qui consiste à réguler au quotidien les rapports entre les populations.
Dans ce cadre, il a salué les ressortissants de la grande Région de la Marahoué et particulièrement ceux de Sinfra, terre de brassage entre les peuples de divers horizons, donnant ainsi un vrai sens à la Côte d’Ivoire de la fraternité, un pays d’ouverture et de coexistence pacifique entre toutes les communautés.
Le Président Alassane OUATTARA a saisi cette occasion pour saluer la mémoire d’illustres figures de ce Département qui ne sont plus de ce monde, et a remercié et félicité les personnalités qui contribuent au développement socio-économique de cette localité.

A cet égard, il a rendu un vibrant hommage à un fils de Sinfra, le Secrétaire d’Etat au Renforcement des Capacités, Epiphane ZORRO BI BALLO, dont il a relevé les qualités de Magistrat « intègre, droit, courageux, incorruptible », qui avait, en 1999, décidé de dire le droit en signant, au vu des documents en sa possession, le certificat de nationalité de M. Alassane OUATTARA. Toutes choses qui lui ont valu bien de tracasseries et l’exil au Burkina Faso et en Belgique. A travers le Secrétaire d’Etat au Renforcement des Capacités, il a exprimé toute sa fierté au peuple Gouro.

Le Président de la République a fustigé le comportement de certaines personnalités qui étaient à la base de ces pratiques, donc responsables de tous les maux que notre pays a connus, et qui se posent aujourd’hui en donneurs de leçons.
A ceux-là, le Chef de l’Etat a demandé de s’inspirer de son exemple en acceptant les décisions des Institutions républicaines, comme il l’a fait en 1999 lorsque la Cour d’Appel de Bouaké à annuler son certificat de nationalité que le Juge Epiphane ZORRO BI BALLO lui avait pourtant délivré en bonne et due forme.

Aussi, a-t-il demandé aux personnalités dont les candidatures ont été rejetées par le Conseil Constitutionnel pour l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, d’accepter ce verdict, tout en invitant celles dont les candidatures ont été retenues à présenter aux populations, leurs programmes ou ce qu’elles entendent faire pour elles.
En tout état de cause, le Président Alassane OUATTARA a rassuré ses compatriotes sur la tenue effective de l’élection présidentielle du 31 octobre prochain, en indiquant que toutes les dispositions ont été prises afin que ce scrutin se déroule dans de bonnes conditions, dans l’ordre, la transparence, la paix et de façon démocratique. Il a, à cet égard, demandé aux uns et autres, d’oeuvrer dans le sens de la consolidation de la cohésion sociale et de la paix, de ne pas céder aux provocations et de ne point écouter les discours de haine.

Par ailleurs, le Président de la République a souligné que ces Visites d’Etat qu’il effectue dans les différentes régions du pays, lui permettent de communier avec les populations, de connaître leurs réalités, préoccupations et attentes, et, au besoin, d’y apporter des solutions.

Il a relevé tous les investissements qui ont été faits dans le Département de Sinfra, les projets ou chantiers en cours et les perspectives. Il a indiqué avoir pris bonne note des doléances présentées par les populations à travers leur Porte-parole, le Général de Gendarmerie à la retraite, Touvoli BI ZOGBO.

Notons qu’avant le meeting, le Chef de l’Etat a procédé au lancement des travaux de bitumage de l’axe Sinfra-Bouaflé, long de 45 km, ainsi qu’à la mise en service du réseau de renforcement de la capacité de production en eau potable de la ville de Sinfra, et la mise sous tension électrique du quartier municipal.
En fin de journée, à Bouaflé, Chef-lieu de Région, il a échangé avec les Chefs traditionnels, Guides religieux, Elus et cadres de la Région.
Le vendredi 25 septembre 2020, le Président de la République animera son 2ème meeting à Zuénoula.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ