x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 5 novembre 2020 | Partis Politiques

Suite à l’attaque de son cortège à Yamoussoukro: Ousmane Bamba, cadre du RHDP appelle "au pardon, à la paix et à plus de civisme"

© Partis Politiques Par DR
M. Ousmane BAMBA, cadre du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP)
Le cortège M. Ousmane BAMBA, cadre du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) a été pris a partie, le 31 octobre dernier, sur laxe Yamoussoukro-Morofé. Nous reprenons ici le verbatim de Monsieur BAMBA publié sur sa page Facebook, qui après avoir remercié les autorités et détaillé les faits, appelle au pardon, à la paix en demandant plus d’éducation et d’emplois à cette jeunesse victime d’influences et de manipulations politiciennes.


« Vous savez combien il est toujours difficile pour moi de m’exprimer sur les réseaux sociaux. Je le fais avant tout pour rassurer tous mes proches et tous ceux qui ont manifesté leur inquiétude ces derniers jours. Je le fais pour remercier toutes les autorités qui ont pris les devants pour tenter de régler ce conflit. Je le fais enfin pour les habitants de la Nation ivoirienne, épris de paix et de justice, qui se doivent de connaître la vérité.


Le dimanche 01 novembre, alors que je rejoignais Abidjan après avoir rempli mon devoir électoral et participé au déploiement des activités de ma Fondation « Zéro Hernie dans le Tchewi », mon convoi constitué de 7 véhicules a été arrêté par des jeunes au corridor de Morofé à l’entrée Nord de Yamoussoukro aux alentours de 12H40. Ce convoi, constitué de 13 personnes, comprenait mon frère Issouf Bamba DG de la Fondation, 2 policiers en service, 3 chauffeurs, 2 aides de camp, l’adjoint au maire de Tiebissou et son intendante, la représentante RHDP de Tiébissou inspectrice à la Fonction Publique, 1 personnel de la Fondation Ousmane Bamba et moi-même.

Pendant que nos véhicules étaient incendiés, nous avons rejoint, après quelques brutalités, la chefferie de Morofé, où nous avons tenté en vain de négocier notre libération. Nous avons profité d’une baisse de vigilance vers 20H00 pour nous échapper et rejoindre en courant la garde républicaine stationnée à quelques centaines de mètres.

Je tiens à saluer le courage et le calme dont ont fait preuve tous ceux qui m’accompagnaient.

Je tiens également à vous rassurer sur mon état de santé et celui de mes proches. Nous nous portons bien et sommes tous aujourd’hui en sécurité.


"Dans cette guerre de désinformation, certaines personnes malveillantes ont fait croire, en raison de ma fonction de conseiller spécial du Président de la République du Libéria, que des mercenaires libériens m’accompagnaient. (...) Ces fausses informations sont véhiculées par une opposition qui ne cessera d’échouer dans sa tentative de déstabilisation de la Côte d’Ivoire. Cela ne doit plus jamais se reproduire.


Bien évidemment, l’État du Libéria s’est saisi de cette accusation et a fait immédiatement un démenti comptant poursuivre toute personne susceptible d’envenimer cette situation entre deux pays frères.

À mon tour, je ne souhaite pas rentrer dans ce jeu provoqué par des avatars et des petites personnes mal intentionnées.


Sous ce premier mandat de la 3ème République mené par notre Président Alassane Ouattara, il nous faudra continuer de mettre l’éducation de nos jeunes enfants en priorité. Il faudra aussi créer de nombreux emplois pour nos jeunes afin qu’ils s’intègrent définitivement au sein de notre société et qu’ils ne soient plus à la merci de basses intentions. Cela ne doit plus jamais se reproduire.

Le Tout Puissant a préservé nos vies. Qu’il en soit loué et remercié. Qu’il veille sur notre Côte d’Ivoire, qu’il pardonne ses enfants, et nous mène à des lendemains meilleurs où la paix et la fraternité feront de nous un peuple fier et vaillant.


Bien à vous tous,

Ousmane Bamba

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ