x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le samedi 7 novembre 2020 | Abidjan.net

Situation socio-politique : Aube Nouvelle lance une campagne de sensibilisation de proximité sur la gestion de conflits

© Abidjan.net Par Donald
Situation socio-politique : Aube Nouvelle lance sa campagne de sensibilisation sur la gestion des conflits
Abidjan le 06 novembre 2020. L`ex préfet d`Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, président de la plate-forme Aube Nouvelle a lancé ce vendredi dans le quartier précaire " derrière ENA" à Cocody, la campagne de sensibilisation sur la gestion des conflits.
C’est sous un arbre, avec des moyens simples (quelques chaises, des bancs, sans micro) et sous la pluie, que l’ex préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, président de la plate-forme " Aube Nouvelle " s’est entretenu ce vendredi 06 novembre avec les habitants du quartier précaire " derrière l’ENA" dans la commune de Cocody, sur la gestion des conflits.

La situation socio-politique qui prévaut en ce moment en Côte d’Ivoire, émaillée de violences parfois communautaires a interpellé ce fonctionnaire chevronné, à descendre au sein des communautés afin de les outiller à appréhender tout ce qui pourrait les diviser.

"Les conflits inter-communautaires avaient commencé il y a quelques mois en arrière à Bouna, Béoumi et autres avant de s’intensifier et de prendre de l’ampleur aujourd’hui. Cette situation peut arriver partout et à tout moment. Nul n’est épargné. C’est pour cela que nous sommes venus dans un esprit d’anticipation, former ces populations sur les causes et les sources de conflits en vue d’éviter cette situation, mais au cas où elle survient, leur donner les rudiments nécessaires pour le régler", a-t-il traduit.

Les habitants de quartiers précaires étant les premières et grosses victimes en période de crise, celui qu’on surnomme " préfet 2.0" et son équipe ont choisi cet endroit pour lancer cette campagne.

Ils ont été formés sur l’approche communautaire de gestion de conflits, les opérations de maintien de l’ordre et les comportements de la population en situation de crise, la gestion des rumeurs en particulier sur les réseaux sociaux ainsi que les perspectives judiciaires de gestion des conflits.

Pour ce spécialiste en question électorale, de gouvernance et de gestion de conflits, il faut axer les mécanismes de gestion des conflits fondamentalement sur l’homme en tant qu’être humain par l’éducation, la sensibilisation, le civisme afin de forger en lui un état d’esprit de paix et de tolérance.

Ensuite, lui faire connaître les voies de recours qui sont multiformes notamment communautaire (intervention du chef du village), sécuritaire (police, gendarmerie), judiciaire ( les différents courts), sociologique et institutionnel ( le médiateur, la chambre des rois) et même régional (CEDEAO, UA) ou international (ONU, UE) etc.

Aube Nouvelle compte investir plusieurs communes, villages, quartiers et sous quartiers sur l’ensemble du territoire national pour intensifier cette campagne pour la paix. Car comme le dit Toh bi Irié " la paix est consolidée lorsqu’elle est établie sur un large rayon".

Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ