PUBLICITÉ

Faits Divers Publié le jeudi 21 janvier 2021 | AIP

Il assène des coups de machette au commerçant qu’il soupçonne de le cocufier

Séguéla – Yéo Kassoum, 34 ans, père de trois enfants, soupçonnant Yéo Soungalo, commerçant de chaussures à Kaniéné, dans le département de Sarhala, d’entretenir des relations intimes avec sa concubine, a assené plusieurs coups de machette à ce dernier qui ont conduit à une incapacité temporaire de travail (ITT) de 30 jours.

Les faits, énoncés à l’audience correctionnelle des flagrants délits de la section de tribunal de Séguéla, se sont déroulés le 31 décembre 2020. Yéo Kassoum suit, incognito, sa dulcinée dont il doute de la fidélité. Celle-ci se rend au marché et après quelques courses, part s’asseoir auprès de Yéo Soungalo chez qui elle aurait l’habitude d’acheter des chaussures. En marge de la nouvelle année, elle lui offre même une canette de la boisson énergisante ‘’Cody’s’’.

Son concubin, jusque-là à l’affut, sort de sa cachette, estimant avoir maintenant la preuve indubitable que sa femme le trompe avec Soungalo à qui il va assener trois puissants coups de machette avant de s’en aller tranquillement, laissant sa victime baigner dans son sang.

« Monsieur le président, je demande pardon. J’ai mal agi. Je ne sais pas ce qui m’a pris. Je demande pardon », s’est défendu Kassoum qui, au verdict final, a écopé de 12 mois d’emprisonnement assortis du sursis, de 100 000 francs d’amende ainsi que de 2 millions de francs CFA de dommages et intérêts à payer à Yéo Soungalo qui s’était constitué partie civile et qui avait demandé réparation à hauteur de 6 903 000 francs.

kkp/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ