x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 11 mai 2021 | Abidjan.net

Lutte contre l’incivisme sur les routes : le projet de la vidéo-verbalisation opérationnel d’ici à fin 2021

© Abidjan.net Par Serge T
Conférence de presse relative à la réforme du système de sécurité routière
Abidjan le 09 Mai 2021. Le Directeur général de Quipux, Ibrahima Koné a animé une conférence de presse ce lundi relative relative à la réforme du système de sécurité routière en Côte d`Ivoire.
« d’un coût global de 10 milliards de Francs Cfa le projet de la vidéo-verbalisation rentrera dans sa phase d’opérationnalisation d’ici fin 2021 » a annoncé le Directeur général de Quipux Afrique, Ibrahima Koné, au cours d’une conférence de presse ce lundi 10 mai 2021 à Abidjan-Plateau.

La vidéo-verbalisation qui est un dispositif permettant de détecter électroniquement les infractions au code de la route s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’insécurité routière et l’incivisme .
Selon Ibrahima Koné, le déploiement de cet arsenal vise à permettre le changement de comportement des automobilistes. À en croire le directeur de Quipux, l’utilisation de ce nouveau dispositif s’inscrit dans la droite ligne de la lutte contre l’incivisme sur les routes, actée par le Gouvernement qui a adopté et autorisé en 2009, la mise en place d’un Système de transport intelligent (Sti). « Ce système qui utilise la vidéo-verbalisation permet de gérer automatiquement les infractions au code de la route, ainsi que les amendes liées aux contraventions et de réguler les trafics et les transports collectifs » a-t-il expliqué.

M. Ibrahima Koné, a indiqué qu’il s’agit à travers le système de vidéo-verbalisation de notifier aux différents contrevenants sur les voies, des cas d’excès de vitesse et de passage au feu rouge. « Nous avons un certain nombre de dispositifs intelligents sur la voie publique qui permettront de détecter électroniquement les infractions au code de la route. Ainsi, les notifications de votre infraction vous parviendront, soit par SMS ou par courriel électronique ou encore de manière physique à votre domicile », a expliqué le Directeur Général.

Pour cette phase pilote, le conférencier a mentionné que ce sont 74 sites accidentogènes qui seront couverts. Démarré depuis le 6 mai 2021, la phase test du projet de vidéo-verbalisation a permis de récolter sur l’objectif des 1 350 000 infractions, 250 000 contrevenants selon M. Ibrahima Koné. Avant de préciser que ’’nous sommes, à peu près, à 30 % de contrevenants. 25 % sont des véhicules appartenant à des entreprises, donc qui sont immatriculés au nom d’entreprises, et 75 % qui sont des véhicules de particuliers’’ .

Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ