PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 28 mai 2021 | Abidjan.net

Finalisation du PND 2021-2025: le gouvernement promet de tenir compte des suggestions de la société civile

© Abidjan.net Par DR
Finalisation du PND 2021-2025: le gouvernement promet de tenir compte des suggestions de la société civile
Mercredi 26 mai 2021. Abidjan. La ministre du Plan et du Développement de Côte d`Ivoire, Kaba Nialé a assuré de la prise en compte de ses observations de la société civile pour l’élaboration finale du Programme Nationale de Développement 2021-2025 lors d`un échange le mercredi 26 mai 2021 à Abidjan.
La ministre du Plan et du Développement de Côte d’Ivoire, Kaba Nialé a assuré de la prise en compte de ses observations de la société civile pour l’élaboration finale du Programme Nationale de Développement 2021-2025. C’était au termes des échanges initiés par le ministère du Plan et du Développement, dans le cadre de la finalisation du PND 2021-2025 le mercredi 26 mai 2021 à Abidjan-Plateau.

Les organisations et faîtières de la société civile ont marqué leurs intérêts à s’impliquer dans les mécanismes de suivi-évaluation des projets et programmes inscrits dans le Plan national de développement ( PND) 2021-2025, afin de juger de l’ efficacité de ces projets et de la redevabilité des services publics.

Les différents porte-paroles de ces organisations de la société ont lors de leur intervention fait le plaidoyer d’une vulgarisation de ce PND pour une meilleure appropriation des populations, mêmes celles vivant dans les zones rurales. Tout en souhaitant un suivi régulier de son l’exécution, à travers notamment des revues périodiques, la présidente du Groupe des organisations féminines pour l’égalité Homme-Femme(GOFEHF) Rachelle Gogoua, a indiqué que la société civile doit avoir un regard critique sur ce plan et relever les satisfactions et insuffisances au gouvernement. Car pour elle, la société civile est la courroie de transmission entre le gouvernants et les communautés de bases.

La société civile a par ailleurs plaidé pour une prise en compte transversale des questions liées au genre et au développement durable. Elle souhaite également que le PND oeuvre à la collecte de données fiables sur les populations et dans tous les secteurs d’activités afin de formuler des projets et programmes adaptés aux besoins des populations. Elle en veut pour preuve l’insuffisance des instituts en charge des personnes dites ’’laissés pour compte’’ ( Orphelins, handicapés sans revenus, les enfants de la rue...)

La ministre Kaba Nialé a rassuré les organisations de la société civile que le gouvernement va œuvrer pour la prise en compte de la majorité de leurs observations et propositions. En outre, la ministre du Plan a indiqué que le document final sera remis d’ici la mi-juin au Premier ministre Patrick Achi pour une adoption à l’Assemblée Nationale et au Sénat.

Faut-il le rappeler, le PND 2021-2025 est fondé sur six piliers dont la mise en œuvre nécessitera un investissement de 59.000 milliards de Francs CFA.

Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ