x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 3 juin 2021 | AIP

Regards et vœux de personnalités sur les 60 ans de l’AIP

© AIP Par PR
Cérémonie d’ouverture des festivités du soixantenaire de l’Agence Ivoirienne de Presse
Abidjan le 02 juin 2021. Les festivités marquant le soixantenaire de l’Agence Ivoirienne de Presse (AIP) ont été officiellement ouvertes ce mercredi au siège de l’agence principale sise au Plateau.
Dans le cadre de la célébration du soixantenaire de l’AIP, mercredi 2 et jeudi 3 juin 2021, à Abidjan, des personnalités ont porté un regard sur la vie et le travail de l’Agence sans omettre de lui formuler des vœux.

L’ ambassadeur du Nigeria, Kalilou Traoré s'est réjoui de la célébration du soixantenaire de l’AIP, et encouragé davantage les journalistes à fournir une information de qualité, afin de faire barrage à l’infox.

La représentante de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Anne Lemaistre a réitéré ses félicitations à l’AIP pour "l'énorme travail de terrain avec intégrité" au point de susciter la confiance des populations.

« C’est un grand moment de pouvoir être associé au soixantenaire de l’AIP, parce qu’elle représentante en tant que pourvoyeur d’information au plus près des populations, un élément capital de l’écosystème de l’information et de la communication en Côte d’Ivoire », a déclaré Mme Lemaistre.

Le président de l’Observatoire de la liberté de la presse, l’éthique et de la déontologie (OLPED), Zio Moussa a émis le vœu que l’AIP se développe davantage. "Que l’Agence retrouve sa santé économique et professionnelle des premières années. La santé professionnelle étant le résultat de la santé économique, (...) l’AIP doit renouer avec tous ses anciens clients, avoir un portefeuille de clients beaucoup plus important, donc avoir des finances qui prospèrent", a-t-il soutenu.

Au sujet de la santé professionnelle, il souhaite à l’AIP, que l'Agence puisse servir de modèle pour les nouveaux journaux et la presse classique, qui sont devenus une presse d’opinion et beaucoup moins une presse d’information qui travaille essentiellement sur les faits, qui sont la matière première de tout journaliste.

"Que l’AIP ait davantage de moyens pour former encore plus de jeunes journalistes, afin de leur apprendre à travailler sur les faits au lieu d’être les journalistes d’opinion, d’opinion politique. Ce qui contribuera à redorer le blason des journalistes ivoiriens et les médias ivoiriens", a conclu Zio Moussa.

Pour le président de l’Autorité nationale de la presse (ANP), Samba Koné, ancien directeur de l’AIP, c’est une grande joie de participer à ce soixantenaire. Vingt ans après être parti de l’AIP, son constat est reluisant, l’entreprise continue d’évoluer. Elle a connu, ces dernières années, une croissance fulgurante, dont il en est fier, souhaitant que l’AIP persévère sur cette lancée.

Le président de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), René Bourgoin, remercie la directrice pour l’invitation au soixantenaire de l’AIP. "Félicitations et vœux de succès à tous. En 60 ans l’AIP a su accompagner la Côte d’Ivoire et les ivoiriens dans leur besoin d’accès à l’information juste et équilibrée", a-t-il souligné.

En cela, il dit adhérer pleinement au thème choisi pour commémorer cet anniversaire, à savoir « L’AIP passionnément au service de l’information depuis 60 ans ». Il traduit sa foi que l'Agence continuera d’écrire les lettres de noblesse de la presse ivoirienne.

Le secrétaire général du Syndicat national des professionnels de la presse de Côte d’Ivoire, Guillaume Gbato a félicité la Directrice centrale de l’AIP et le comité d’organisation pour la tenue de ce soixantenaire. Entant qu’ancien stagiaire de l’AIP et membre du Comité de gestion de l’Agence, c’est une fierté de voir l’agence fêter ses 60 ans.

"L’Agence a connu des fortunes diverses. Toutefois, l’on note une amélioration au niveau des conditions de travail et du traitement des agents", s'est-il exprimé, saluant de ce fait le leadership de Mme Barry et de son équipe managérial. Reste cependant, selon lui, des défis à relever dont la rénovation du bâtiment de l’AIP vieillissant. il a souhaité que l’AIP ait le soutien institutionnel nécessaire lui permettant d’être hissée au rang des agences internationales.

Le directeur des partenariats et du développement des médias au ministère de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Guillaume Béda, félicite l’AIP qui est « la mamelle de l’information au niveau de la Côte d’Ivoire ». Ceci, grâce au fait qu’elle couvre l’ensemble du territoire et donne l’information vraie aux ivoiriens. Son vœu est de voir l’Agence continuer sur sa lancée et se moderniser davantage.

Les festivités du soixantenaire de l’Agence, placées sous le thème, « L’AIP passionnément au service de l’information depuis 60 ans », sont marquées, ce jeudi 3 mai, par une journée portes ouvertes. Des célébrations éclatées à l’intérieur du pays sont également prévues les jours à venir.

(AIP)

eaa/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ