PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 16 juin 2021 | Ministères

Sécurité routière/ La Préfecture de Police d’Abidjan sensibilise dans les gares

© Ministères Par DR
Sécurité routière: La Préfecture de Police d’Abidjan sensibilise dans les gares
Mercredi 26 mai 2021,A l’initiative du Ministère des Transports, une vaste campagne de sensibilisation à la sécurité routière a été lancée.
A l’initiative du Ministère des Transports, une vaste campagne de sensibilisation à la sécurité routière est lancée depuis le mercredi 26 mai 2021. Dans ce contexte, le Préfet de Police d’Abidjan, le Commissaire Divisionnaire Major Dosso Siaka a conduit le mardi 15 juin 2021, à Bingerville puis à Adjamé, une opération de sensibilisation auprès des acteurs et usagers du transport routier. Objectif, réduire le nombre d’accidents de la circulation.

A Bingerville, la rencontre a été l’occasion pour le chef du district de Police de Cocody, le commissaire Principal Allali Kouassi de présenter le tableau alarmant des accidents de la route dans le district d’Abidjan. Selon le collaborateur du Préfet de Police d’Abidjan, les statistiques du premier trimestre 2021 révèlent 6838 accidents dont 1895 cas de dégâts corporels avec plusieurs décès enregistrés. Selon lui, les causes sont généralement liées entre autres à l’incivisme sur les routes, l’alcoolisme, la consommation de drogues, l’excès de vitesse.

A sa suite, le Commissaire Divisionnaire major Dosso Siaka, tout en déplorant les accidents de circulation qui endeuillent de nombreuses familles, a exhorté les acteurs du transport routier de Bingerville et de Cocody, les propriétaires de véhicules à sensibiliser les chauffeurs sur cette situation alarmante pour des routes plus paisibles dans le district d’Abidjan. Poursuivant, le commissaire divisionnaire major a insisté sur la détermination des forces de police à remplir cette mission pour mettre fin à toutes formes d’agression sur les routes. « Nous avons pour mission de sauver des vies et non de compter les morts. A ce titre, notre combat contre les délinquants de la route sera sans relâche“, a-t-il prévenu.

L’action terrain s’est poursuivie dans l’après-midi à la nouvelle gare routière d’Adjamé. A cette étape, le chef du district d’Adjamé, le commissaire Principal Koffi Djadjikan a appelé les chauffeurs, syndicats, apprentis et tous les acteurs à la responsabilité. « La réduction du nombre d’accidents est un combat que nous devons mener ensemble », a-t-il souligné. C’est pourquoi il a invité les acteurs du transport du district d’Adjamé à se mettre en règle conformément au code de la route, avant la phase de répression.

Pour terminer à Adjamé, le Commissaire Divisionnaire Koffi N’Zué Barthélemy, deuxième adjoint au Préfet de Police a porté le message du Commissaire Divisionnaire Major Dosso Siaka. « Nous sommes dans une phase de sensibilisation, engagez-vous à respecter la loi, car après des consignes seront claires et fermes ”, a fait savoir l’adjoint au Préfet de Police d’Abidjan.

A Bingerville et Adjamé, les acteurs du transport routier, par la voix des responsables des organisations professionnelles du secteur, se sont engagés à mettre en œuvre toutes les recommandations livrées à ces différentes rencontres.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ