PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 30 juillet 2021 | Abidjan.net

Me Brizoua-Bi Michel : « L’avocat, c’est la sécurité juridique de l’entreprise; ne faites jamais d’affaires sans avocat » (Entretien)

© Abidjan.net Par Abraham Camara
Justice: conférence de presse du barreau de Côte d`Ivoire
Abidjan le 28 Janvier 2019. Le Barreau de Côte d`Ivoire lors d`une déclaration faite ce lundi a demandé solennellement aux juges ivoiriens d`accomplir leur mission en toute indépendance et impartialité.

« Brillant Avocat d’affaires, très sollicité ici et à l’international, co-fondateur de l’un des cabinets d’avocats les plus influents d’Afrique francophone, passé par la ‘’Harvard Law school’’, ténor au Barreau d’Abidjan, Maître Michel Kizito Brizoua-Bi, premier invité de ‘’Entrepreneurs & Partenaires’’, émission réalisée par la Fondation KAYDAN. ».



Jean Michel Onnin : Pourquoi est-il important pour un entrepreneur d’avoir son avocat ?


Michel Brizoua-Bi : il est important, voire indispensable pour un entrepreneur d’avoir un Avocat parce que, l’entreprise c’est la prise de risque, et la prise de risque doit se faire avec des experts, des spécialistes du chiffre, mais aussi des spécialistes du droit parce qu’ils ont plusieurs dimensions qui peuvent sécuriser l’activité entrepreneuriale.


On a tendance à voir le rôle de l’avocat comme celui qui se bat dans les prétoires pour la défense de certaines causes, mais l’entrepreneur, lorsqu’il murit son idée et qu’il est à la recherche du profit, il a besoin d’avoir une dimension importante, comment faire naître son entreprise. Le rôle de l’avocat sera donc de l’aider à structurer son affaire (choisir la bonne forme juridique et les meilleures dispositions fiscales pour que la fiscalité ne soit pas un frein au développement de son activité, embaucher des employés, utiliser le capital humain qu’il faut pour lancer son affaire).


L’avocat ne va pas se cantonner uniquement à l’aider à créer son entreprise mais dans la vie de l’entreprise, il va accompagner l’entrepreneur dans la préparation de sa documentation, comment négocier des prêts avec des institutions bancaires et financières ; en cas de litige, l’avocat pourrait être appelé à le défendre devant les tribunaux ou devant certaines administrations.


Ensuite, il ne faut pas perdre de vue qu’à l’instar de l’expert-comptable ou d’autres spécialistes, même dans la vie de l’entreprise, l’avocat peut jouer un rôle de soutien, support, pour vérifier la légalité d’un certain nombre de décisions, la validité de certains actes qu’on prend.


L’avocat, c’est la sécurité juridique de l’entreprise, en un mot.


Jean Michel Onnin : autant avoir un avocat en amont de toutes ses activités ?


Michel Brizoua-Bi : je dirai que oui, et même dans le business plan, la faisabilité juridique d’une activité entrepreneuriale est nécessaire. Lorsqu’on reçoit certains entrepreneurs, tout y est (les chiffres, les hypothèses de développement), mais l’aspect réglementaire, quelques fois est occulté, alors qu’on est dans un monde qui est hyper régulé, et avant de se lancer dans une activité, il faut d’abord s’interroger sur le point de savoir, qu’est ce que la réglementation prévoit, quelles sont les options. L’un ne va pas sans l’autre, je dirais que c’est un mal nécessaire, même si l’avocat ne fait pas gagner de l’argent, il peut éviter à une entreprise d’en perdre, lui permettre de ne pas mettre la clef sous le paillasson.


Jean Michel Onnin : un Avocat, en toute franchise, ça coute cher ?


Michel Brizoua-Bi : je dirai que c’est une fausse image qui est véhiculée. Tout le monde peut avoir un Avocat. Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire en a plus de 600. Je peux le dire sans fausse modestie, le Barreau d’Abidjan est l’un des meilleurs en Afrique francophone, qui est d’une richesse importante. On a aujourd’hui, des avocats pour tout type d’activités. Il faut simplement leurs expliquer, quels sont vos besoins, ne pas les consulter lorsque la situation est compromise, quelques fois négocier vos honoraires, c’est un droit et les honoraires sont librement négociables.


Jean Michel Onnin : 600 avocats pour autant de populations, ne justifient pas le fait que vos prestations soient aussi élevées ?


Michel Brizoua-Bi : non !


Je pense que la prestation dépend de la valeur ajoutée, surtout de la complexité du travail que vous demandez à un professionnel.


Pour ce qui concerne la population de professionnels en Côte d’Ivoire, je dirais qu’elle est insuffisante. Un pays comme le Cameroun a plus de 4000 Avocats, je ne vais pas comparer ces deux économies, mais je crois que nous avons encore besoin d’autres confrères pour venir apporter leur concours à l’économie ivoirienne qui est en plein bouillonnement


Jean Michel Onnin : comment un avocat peut aider un entrepreneur dans la réussite de son entreprise ?


Michel Brizoua-Bi : tout dépend de l’implication qu’on donne à ce conseiller, stratège pour qu’il puisse être là au bon moment. J’ai une expérience récente d’une activité qui est en train d’être mise en place, ce sont des entrepreneurs qui ont décidé, qu’en dehors du Business Plan, ils avaient besoin d’associer leurs conseils à toutes les consultations qu’ils mènent, avec les autorités publiques, les partenaires financiers.


Lorsque vous vous faites accompagner par ces divers spécialistes dès le démarrage de votre activité, je pense que vous limitez les risques. Il y’a un élément essentiel qui est perdu de vue, c’est que l’avocat est un technicien de la détection des risques. Il peut, très vite, dans l’activité que vous menez, voir où peuvent se situer un certain nombre de risques et vous aider à anticiper, les traiter.


Le prétoire est donc, la pathologie, la situation extrême. Si l’Avocat est perçu comme ce détecteur des risques qui vous aide à sortir de l’informel, à être rigoureux, le droit ne va peut-être pas être générateur de ressources directes, mais je le dis à certains, avoir un Avocat, c’est acheter sa paix dans la conduite d’une activité.


Jean Michel Onnin : Fort de votre expérience nationale et internationale, vous avez quelques conseils à administrer à tous nos néo-entrepreneurs ?


Quels sont les pièges à éviter ?


Les principes à suivre ?


Michel Brizoua-Bi : C’est d’abord, pour ces entrepreneurs d’avoir foi en leurs idées, il n’y a pas de mauvaises idées.


La valeur essentielle dans une activité destinée au profit, c’est la qualité de cette idée. Toutefois, l’idée toute seule ne peut pas générer du profit. L’idée a besoin d’être couchée dans un plan d’affaires, accompagnée par des experts qualifiés, et surtout, la conduite d’une activité nécessite à chaque fois, la prudence même lorsqu’on y met de la plus grande ambition.


La prudence passe par une équipe, une Dreams team de spécialistes, qui peut vous dire, droit dans les yeux, que vous vous trompez.


Jean Michel Onnin : ah donc, important de savoir s’entourer ?


Michel Brizoua-Bi : Absolument !


Jean Michel Onnin : ah d’accord ! on a abordé les pièges à éviter ?


Michel Brizoua-Bi : En ce qui concerne les pièges à éviter, je crois qu’on est dans une société de l’oralité. Malheureusement on rencontre beaucoup d’entrepreneurs qui vous disent : « on était tombé d’accord sur un certain nombre de principes », je crois que l’attitude la meilleure, est de toujours documenter, et de manière rigoureusement suffisante, la qualité de sa documentation dans tout ce qu’on fait. Je dirais qu’on ne signe rien sans son avocat.


Jean Michel Onnin : donc il faut éviter au maximum le contrat verbal ?


Michel Brizoua-Bi : les contrats verbaux peuvent exister mais, le problème est qu’on ne sait pas de quoi en fait demain. Pour nous qui sommes familiers, et professionnels des prétoires, on souhaite toujours être en position de pouvoir interpréter un document qui est d’une qualité irréprochable et qui précise de manière indiscutable, les droits et obligations des parties.


Jean Michel Onnin : Si je devais vous demander de faire une conclusion de votre passage ici en un seul mot adressé aux entrepreneurs, vous me dirai ?


Michel Brizoua-Bi : ne faites jamais d’affaires sans Avocat.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ