PUBLICITÉ

Diplomatie Publié le lundi 2 août 2021 | Abidjan.net

Développement régional : « Il faut accélérer les réalisations pour freiner l'exode transfrontalière et le djihadisme », estime le président du CT/UEMOA à Ouagadougou

© Abidjan.net Par DR
Visite de travail du Ministre François Albert Amichia, Président du CCT-UEMOA, à Ouagadougou
Présent à Ouagadougou dans le cadre d'une visite de travail de 5 jours, le Ministre François Albert Amichia, Président du CCT-UEMOA à la tête d'une forte délégation d'élus locaux sous régionaux a eu une journée bien chargée, le lundi 2 août 2021.

Présent à Ouagadougou dans le cadre d'une visite de travail de 5 jours, le Ministre François Albert Amichia, Président du CCT-UEMOA à la tête d'une forte délégation d'élus locaux sous régionaux a eu une journée bien chargée, le lundi 2 août 2021.


Il a d’abord été reçu par l'ambassadeur de France au Burkina Faso, Son excellence Hallade Luc, l’un des premiers partenaires à soutenir le CCT/ UEMOA en 2012 à travers une convention de subvention qui a permis d'élaborer la feuille de route de l’organisation en 8 points essentiels, entre autres : la décentralisation financière, la Coopération transfrontalière, la paix et la sécurité, le renforcement des capacités…etc. 


Cette rencontre empreinte de convivialité et de retrouvaille fraternelle a été l’occasion pour l’ambassadeur de France, SEM Hallade Luc de réitérer son engagement et celui de son pays à soutenir l'organisation sous régionale, à travers son nouveau programme orienté vers les jeunes et les femmes. Surtout que cela contribue fortement à promouvoir la paix et la sécurité.


Il a par ailleurs apprécié la mixité du Programme régional d'appui à la décentralisation dans l'Espace UEMOA (PRADEU) qui allie projet d’investissement et renforcement des capacités des acteurs.


La deuxième étape de la journée de travail a été la rencontre avec le représentant de la coopération Suisse, Thomas Piras un autre partenaire de l'organisation sous régionale.


Au sortir de ladite rencontre, le président du CCT/UEMOA, François Albert Amichia a exprimé sa reconnaissance et celle de l'organisation qu'il dirige, pour le soutien de la coopération helvétique.


Après avoir énuméré les nombreux projets réalisés, il a fait un plaidoyer pour le démarrage des réalisations dans les zones transfrontalières afin d'éviter que les jeunes s'adonnent au djihadisme ou à l'exode vers l'Occident.


« Ces réalisations seront un frein et un tampon efficace, afin de canaliser tout ce à quoi nous assistons aujourd'hui. Il faut accélérer les réalisations pour freiner l'exode transfrontalière et le djihadisme », a-t-il déclaré.


Selon lui, les nouvelles procédures de décaissement, avec l'ouverture des comptes spécifiques BCEAO (15 milliards FCFA Suisse sur ressources du partenaire et de l'UEmoa), sont un frein à l'avancement des travaux.


Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ