PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 29 juillet 2021 | CICG-Côte d’Ivoire

9ème TAC : la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso conviennent de la réouverture prochaine des frontières terrestres

© CICG-Côte d’Ivoire Par DR
La ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara
Au terme de la 9ème Conférence au Sommet du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC), le 27 juillet 2021 à Abidjan, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso sont convenus de la réouverture prochaine de leurs frontières terrestres, en vue de faciliter la libre circulation de personnes et des biens dans le strict respect des mesures sécuritaires et sanitaires.

Selon la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara, qui a donné lecture du communiqué de presse, la réouverture des frontières entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire intervient pour des raisons humanitaires en cette période de crise sanitaire liée à la Covid-19. « Cette question sera soumise à l’appréciation des deux Chefs d’Etat pour décision », a-t-elle précisé.

Le Conseil conjoint de gouvernement a également traité les questions de la réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-kaya et son prolongement jusqu’à Tambao, l’approvisionnement régulier du Burkina Faso en énergie électrique et en hydrocarbures par la Côte d’Ivoire, la facilitation du commerce, la mise en place du fonds pour la jeunesse et de celui dédié à la femme et à la jeune fille, etc.

Les deux parties ont décidé de se retrouver en juillet 2023 à Ouagadougou pour la tenue du TAC 10.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ