PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 28 juillet 2021 | AIP

Ouattara et Kaboré entendent "faire de l’axe Abidjan-Ouagadougou un modèle réussi d’intégration en Afrique de l’Ouest’’

© AIP Par DR
Entretien du Président OUATTARA avec le Président du Faso, Roch KABORE
Vendredi 29 Janvier 2016. Addis-Abeba (Éthiopie). Entretien du Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, avec le Président du Faso, S.E.M. Roch Christian Marc KABORE, en marge du 26è Sommet de l`Union Africaine.
Le président ivoirien Alassane Ouattara et le président burkinabè, Marc Roch Kaboré, s'engagent à faire de l'axe Abidjan - Ouagadougou un modèle réussi d'intégration de la sous région ouest-africaine et de coopération Sud-Sud, souligne le communiqué final du Conseil conjoint du gouvernement, organisé sous la co-présidence du Premier ministre ivoirien, Patrick Achi et de son homologue burkinabè, Christophe Joseph Maire Dabiré, mardi 27 juillet 2021 à Abidjan.

A cet égard, au terme de cette rencontre, les gouvernements des deux pays ont convenu de mettre en œuvre les dossiers spécifiques et les projets d'accords soumis, entre autres, la réalisation de l'autoroute Yamoussoukro- Ouagadougou, la réhabilitation du chemin de fer Abidjan- Ouagadougou - Kaya, l'approvisionnement régulier du Burkina Faso en énergie électrique et en hydrocarbures par la Côte d'Ivoire et la réouverture des frontières terrestres et la libre circulation des biens et des personnes.

A cet égard, une notification de la Société internationale de transport africain par rail (SITARAIL) est attendue, au plus tard le 30 Octobre 2021, par le partenaire Bolloré Transport Logistics pour le démarrage effectif des travaux de réhabilitation du chemin de fer Abidjan- Ouagadougou - Kaya. A défaut la dénonciation de la convention initiale et l'exploitation du chemin par un autre opérateur seront actées.

" Les parties ont donc convenu de la mise en place d'une équipe en charge de satisfaire les besoins d'importation d'énergie électrique du Burkina à partir de la Côte d'Ivoire à moyen et long terme", soutient le communiqué. Pour faire face au terrorisme, les parties se sont engagées à mutualiser leurs efforts, dans ce cadre par des rencontres régulières et des concertations entre les services de sécurité.

Une réunion des ministres de la santé et de la sécurité est prévue pour analyser les modalités de mise en œuvre de la réouverture des frontières terrestres et la libre circulation des personnes et des biens. La construction d'un projet intégré de pipeline pour l'approvisionnement du Burkina Faso en produits pétroliers adopté est en cours d’exécution.

Ce sont au total 13 projets d'accords dont deux qui ont été finalisés, à savoir l'accord sur la facilitation de la circulation des produits locaux et l'approvisionnement des marchés et le programme d'échanges cultuels entre ces deux pays. Sept autres projets d'accords sont en cours de négociation et quatre ont été initiés lors de ce TAC9.

La prochaine réunion du TAC se tiendra en juillet 2023 à Ouagadougou. Pour la tenue du TAC 10, des rencontres sectorielles seront organisées en vue du suivi de la mise en œuvre des conclusions des travaux de la présente session, conclut le communiqué final des travaux du TAC9 .

(AIP)

nmfa/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ