PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 3 août 2021 | AIP

Laurent Gbagbo dit œuvrer pour qu’il n’y ait plus de prisonniers politiques

© AIP Par Marc Innocent
Rencontre entre Laurent Gbagbo, les chefs traditionnels et cadres de la région du Gôh
Mama le 28 juin : Laurent Gbagbo a rencontré ce lundi les chefs traditionnels et cadres de la région du Gôh

Abidjan, 03 août 2021 (AIP)- L’ancien président de la République, Laurent Gbagbo, affirmé œuvrer à ce qu’il n’y ait plus de prisonniers politiques en Côte d‘Ivoire, lundi 02 août 2021 à Abidjan, lors d’une rencontre avec les familles des détenus politiques des crises postélectorales.


« Notre combat est de faire en sorte qu'il n'y ait plus jamais de prisonniers d'opinion en Côte d'Ivoire (...)", a déclaré Laurent Gbagbo en présence des associations de femmes dont les époux demeurent encore incarcérés dans diverses maisons d'arrêt et de correction du pays, suite à leur implication dans la crise post-électorale de 2010-2011.


Selon l’ex-pensionnaires de la prison de la CPI, à La Haye, la nécessité de la réconciliation s’impose en Côte d'Ivoire. « Quand je dis qu’il faut faire la réconciliation, c’est aux autres que je parle parce que moi, je n’ai pas de problème. Je n’ai de problème avec personne. La politique, on ne m’a pas obligé à la faire. C’est moi-même qui me suis levé et j’ai dit, +je vais faire de la politique, je vais m’occuper des problèmes des Ivoiriens+ », a-t-il indiqué.


« Alors, si je rencontre des problèmes dedans, pour moi, c’est normal. Parce que les problèmes que je rencontre, c’est parce que j’ai voulu m’occuper des problèmes des autres. Quand tu veux t’occuper de ta famille, tu n’as pas de problème mais quand tu veux t’occuper de toutes les familles, tu t’organises avec des gens pour ça. C’est ce qu’on appelle les partis politiques », a-t-il poursuivi.


« Et en face, d’autres s’organisent et se disent +pourquoi il veut s’occuper de nous, de nos problèmes+, et on te combat. C’est ce qu’on appelle aussi les autres partis politiques. Donc, pour tous les problèmes que je rencontre sur la route politique, je n’en veux à personne parce que personne ne m’a obligé à aller faire la politique. C’est moi qui ai décidé de faire de la politique et je vais la faire encore", a conclu Laurent Gbagbo.


M. Gbagbo a regagné la Côte d’Ivoire le 17 juin 2021, suite à son acquittement pour “crimes contre l’humanité” par la Cour pénale internationale à La Haye (Pays Bas), après 10 années de procédures judiciaires. Il a rencontré mardi 27 juillet 2021 à Abidjan, le Président Alassane Ouattara, avec qui il a parlé au palais de la présidence de la République.


« On a parlé fraternellement, amicalement je suis très heureux de cette discussion que nous avons eue. On a parlé de la Côte d’Ivoire qui doit aller de l’avant, qui doit marcher, qui doit se parler et qui doit discuter », avait déclaré le prédécesseur d’Alassane Ouattara qui a également rencontré son aîné Henri Konan Bédié, quelques semaines plutôt, à Daoukro.


gak/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ