PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 4 août 2021 | Abidjan.net

Sécurité et cohésion sociale : Le renforcement du professionnalisme des policiers par la formation au cœur d'un atelier à Bassam

© Abidjan.net Par Donald
Séminaire sur l'examen des textes d'institutionnalisation de la formation continue de la Police Nationale de Côte d’Ivoire
Bassam le 02 Août 2021. Un séminaire portant sur l'examen des textes relatifs à l'institutionnalisation de la formation continue de la Police Nationale de Côte d'Ivoire s'est tenue ce lundi à Grand-Bassam. 

Un atelier relatif à l'examen et la pré-validation des outils d'institutionnalisation de la formation continue pour le renforcement du professionnalisme de la Police Nationale s’est ouvert à Grand-Bassam le 02 Août 2021 avec l'ensemble des parties prenantes.


Cette session revêt une grande importance pour les acteurs du secteur de la sécurité intérieure, car elle ouvre la voie à des réflexions sur l'établissement d'un cadre juridique et institutionnel de la formation continue des policiers. 


Dans son allocution, le Général Aimé Alla, Directeur des Écoles et Centres de formation de la Police, a attesté de la nécessité d'une formation continue de qualité pour les fonctionnaires de la Police Nationale. « S’il est vrai que toute recrue à la police nationale bénéficie naturellement de la formation initiale aux métiers de police, force est de constater qu'à la sortie des écoles de Police, et dans la suite de leurs carrières, les compétences des fonctionnaires de police se retrouvent quelquefois inadaptées et inadéquates au regard de la mutation rapide du monde et des nouveaux enjeux sécuritaires. » a-t-il justifié.


Dans le même sens, Dr Joseph Ezoua, représentant la représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement ( PNUD), tout en saluant les acquis a indiqué que les initiatives des partenaires ne se limitent pas qu'au renforcement des capacités matérielles et cognitives. A l’en croire, « elles devraient viser également la mise en place d'un cadre institutionnel et juridique qui pourra donner à la formation continue toutes ses lettres de noblesse. »


Il a par ailleurs, réaffirmé l'engagement du PNUD à accompagner le gouvernement ivoirien dans les missions qui sont les siennes.


Le Gouvernement, à travers le Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité (MIS), s’est montré disposé à engager cette réforme, dans la mesure où elle participe à la professionnalisation et la modernisation de la Police Nationale, objectifs réaffirmés dans la Stratégie Nationale de Sécurité. 


Représentant le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Berenger Kamagaté, a soutenu que face à la situation sécurité marquée par le terrorisme et autres formes de criminalités, il revient au gouvernement de revoir ses outils de défense et de sécurité. « Même si le gouvernement investit aussi bien dans les équipements que dans l'amélioration des conditions de travail des forces de sécurité, il est temps, à présent, de revoir comment renforcer les compétences de nos hommes sur le terrain>>.


Ces initiatives permettront d’appuyer l’élaboration des textes législatifs et réglementaires en intégrant la formation continue dans l’évolution des carrières, notamment, la progression en grades et l’adaptation aux emplois ainsi que la prise en compte du genre et la mise à jour du dispositif organisationnel des services de Police, (y compris la classification et les normes de fonctionnalité) en matière de formation, etc.


Ces assises s'inscrivent dans le cadre du Projet d’Appui au Renforcement des Capacités de la Police Nationale (PARCP) qui est la contribution du PNUD et de ses partenaires (notamment l’Agence Japonaise de Coopération Internationale et le Ministère l’Intérieur et de la Sécurité), à la réponse au défi de la sécurité et de la cohésion sociale. 




Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ