PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 15 août 2021 | Abidjan.net

Daloa: le Comité local de sécurité routière du Haut-Sassandra installé ce samedi

© Abidjan.net Par DR
Daloa: le Comité local de sécurité routière du Haut-Sassandra installé ce samedi
Samedi 14 août 2021. Sassandara. Le Secrétaire Général de l’Observatoire de la Fluidité des Transports (OFT), Touré Abdoulaye a procédé au nom du Ministre des Transports, à l’installation du Comité Local de Sécurité Routière (CSLR) de la région du Haut-Sassandra.

Le Secrétaire Général de l’Observatoire de la Fluidité des Transports (OFT), Touré Abdoulaye a procédé ce samedi 14 août 2021, au nom du Ministre des Transports, à l’installation du Comité Local de Sécurité Routière (CSLR) de la région du Haut-Sassandra. C’était au cours d’une cérémonie solennelle à la salle de réunion de la Préfecture de Daloa, en présence du Maire de la commune, M. Stéphane Gbeuly Auguste, de l’honorable Mohamed Coulibaly qui représentait le Ministre Touré Mamadou, cadre de la région, ainsi que des autorités administratives, religieuses et coutumières, des responsables des forces de défense et de sécurité, des organisations professionnelles du secteur des transports et de toutes les couches de la population locale.


Placé sous l’autorité du préfet Bako Digbé Anatôle Privat, le CSLR, selon M. Diarrassouba Daouda, Directeur régional des Transports du Haut- Sassandra qui en assure le secrétariat général, va faciliter sur toute l’étendue du territoire de la région le pilotage des actions et activités et de participer à l’élaboration puis à la réalisation des campagnes de sensibilisation de proximité.


Le premier magistrat de la commune de Daloa, Stéphane Gbeuly Auguste, a pour sa part, salué la mise en place de ce Comité de lutte contre l’insécurité routière dans sa commune tout en espérant que les recommandations viennent renforcer localement la prévention et la lutte contre les accidents de la route. 


M. Abdoulaye Touré a rappelé les chiffres alarmants qui montrent que malgré les efforts du gouvernement à travers le Ministère des Transports, la situation de la sécurité routière reste préoccupante sur nos routes. « Au cours des 04 premiers mois de l’année 2021, notre pays a enregistré environ 300 accidents graves qui ont occasionné plus de 200 décès, confirmant ainsi l’ampleur de l’insécurité routière », a fait savoir d’emblée le représentant du Ministre des Transports. Avant de souligner que c'est là tout le sens de la stratégie nationale adoptée par le Gouvernement le 7 juillet dernier pour lutter efficacement contre le phénomène de l'insécurité et de l'incivisme routier.


« La vie humaine est le bien le plus précieux. Faisons en sorte de la préserver en évitant les actes et les comportements à risque », a conclu le collaborateur du Ministre Amadou Koné après avoir remis le parchemin symbolisant ainsi l'installation officielle du comité local.


A. N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ