x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le jeudi 2 septembre 2021 | AIP

Le village de Guiendé ouvre la fête de l'igname dans le Gontougo

Tanda- Le village de Guiendé, à 10 km de Tanda (Nord-est, région du Gontougo) est la première localité à célébrer la fête de l’igname qui marque l’entame des célébrations, dans une quarantaine de jours, dans d’autres villages de la région.


Ces festivités qui se sont déroulées, mercredi 01 septembre 2021, en présence du chef du village de Guiendé, Nanan Koffi Prao II et du ministre d’Etat, Kobenan Kouassi Adjoumani, répondent à une tradition qui stipule que chaque année la consommation de ce tubercule doit d’abord être célébrée dans cette localité.


L’un des temps forts a été la longue procession vers la rivière sacrée en compagnie de plusieurs autres guides coutumiers où s’est tenue l’étape de purification du chef de Guiendé et de sa population suivie de bénédictions pour la nouvelle année qui débute avec la fête de l’igname.


Le ministre Adjoumani, parrain de la cérémonie, a profité pour inviter les élus et cadres de la région à l’union et la cohésion autour du développement de la région.


« Nous saluons ces ancêtres pour le sacrifice qu'ils ont bien voulu faire et qui permet aujourd'hui au peuple de faire la promotion" a-t-il souligné, avant de rendre hommage aux chefs traditionnels Bron pour leurs efforts en vue de pérenniser les valeurs culturelles de ce peuple très attaché à ses coutumes.


La fête de l’igname à Guiendé tire son origine du fait que le roi des Bron, Nanan Koffi Kosrom, a fait appel au fondateur de Guiendé, le chef guerrier, Nanan Kouakou Fiéni pour conquérir d’autres territoires et pacifier les peuples environnants. Mais, le royaume fut confronté à une terrible famine qui obligea Kouakou Fiéni à proposer à son roi de consommer un tubercule d’igname découvert dans la région.


Ensuite, il autorisa les membres de sa cour à en faire de même 44 jours après que son chef guerrier a accompli cet acte qui n’eut aucune incidence sur sa santé. C’est depuis cette date que le village de Guiendé fut le premier à célébrer la fête de l’igname avant d’ouvrir la voie à autres localités de la région.


si/zaar/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ