PUBLICITÉ

NTIC Publié le jeudi 9 septembre 2021 | Abidjan.net

TIC : lancement de la deuxième édition de «Huawei ICT Competition Côte d’Ivoire» en présence des ministres Roger Adom et Adama Kamara

© Abidjan.net Par PR
Cérémonie de lancement de la deuxième édition de la Huawei ICT Competition Côte d'Ivoire
Abidjan le 09 septembre 2021. L'entreprise Huawei a procédé ce jeudi au lancement de la deuxième édition (2021-2022) de la ``Huawei ICT Competition Côte d'Ivoire``, en présence de plusieurs membres du gouvernement

La deuxième édition de «Huawei ICT Competition Côte d’Ivoire» a été officiellement lancée ce jeudi 09 septembre 2021 à l’Ecole supérieure africaine des technologies de l’information et de la communication (ESATIC) d’Abidjan, en présence des ministres Roger Félix Adom ( Economie numérique et télécommunications) et Adama Kamara ( Emploi et protection sociale).


Saluant l’initiative de l’entreprise chinoise, Roger Félix Adom, Ministre de l'économie numérique, des télécommunications de l'innovation a réaffirmé « la volonté du Gouvernement à faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent et un leader en termes d’innovation et du numérique. »


Dans cette vision, il a révélé avoir défini, au sein de son ministère, une stratégie pour accélérer la transformation digitale de la Côte d’Ivoire. Cette stratégie se compose de 7 axes de réflexions et d’actions au nombre desquels installer sur toute l’étendue de la Côte d’Ivoire des infrastructures numériques et digitales qui fonctionnent, vulgariser les services numériques et tout ce qui tourne autour des services financiers numériques...


« L'un des axes concerne tout ce qui tourne autour de la cybersécurité, la protection des données. Nous avons ensuite, l’innovation pour rendre exploitable ce que les chercheurs ont trouvé. Il y a aussi l’environnement des affaires et enfin, promouvoir des compétences, notamment créer plusieurs écoles dans le domaines des nouvelles technologies » a expliqué Roger Adom.


Quant au ministre Adama Kamara, il a soutenu que l'acceleration du développement du capital humain et la promotion du bien être social des populations en Côte d'Ivoire constituent la priorité de l'action gouvernementale. 


 "En ce qui concerne le ministère de l'emploi, le renforcement du dispositif de développement de l'employabilité et de l'entrepreneuriat constitue un des axes stratégiques de la politique nationale de l'emploi". C'est donc à juste titre que le ministère de l'emploi a accueilli "avec grand intérêt" le projet de Huawei à travers un partenariat qui soutient "l'éclosion des talents".  


La première édition de « Huawei ICT Competition Côte d’Ivoire», qui s’est tenue de janvier 2020 au 26 février 2020, dont l’examen a porté sur le routage IP et commutation, Wireless Local Area Network et Sécurité a vu la participation de plus de 1280 étudiants issus de 25 établissements.


A l’issue du concours auquel ont pris part 69 finalistes issus de 9 établissements répartis en 23 équipes, la première place est revenue à l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB), suivi en deuxième place de l’Institut de technologies et de spécialités (ITES) puis de l’Ecole supérieure africaine des technologies de l’information et de la communication (ESATIC).


L’équipe de l’INP-HB a par ailleurs participé à la finale mondiale où elle s’est classée à la troisième place. 


La motivation première du géant chinois en Côte d'Ivoire à travers ce concours est d'encadrer les talents en amélioration leur condition d'études par la mise à disposition de matériels informatiques et de formations théoriques et pratiques, a expliqué M. Etienne Liu, président Huawei Afrique de l'Ouest.


Ainsi, Huawei veut permettre aux jeunes talents "d'être plus compétitifs sur le marché de l'emploi et pleinement contribuer au développement de leur pays". 



PR

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ