PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 15 septembre 2021 | Abidjan.net

Préparation de la COP26 à Glasgow : un forum national des acteurs de la société civile sur le climat se tiendra fin septembre à Abidjan

© Abidjan.net Par PR
Dernière session de préparation de la société civile pour la participation à la COP26
Abidjan le 14 septembre 2021. La quatrième et dernière session de la préparation de la participation de la Côte d’Ivoire à la COP26 dénommée « climate breakfast session : on the road to CoP26 », initiée par l’institut mondial pour la croissance verte (CGGI) s’est tenue ce mardi à Abidjan-Plateau.

En prélude de la participation de la Côte d’Ivoire à la Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques (COP26), un forum national des acteurs de la société civile sur le climat se tiendra le 30 septembre 2021 à Abidjan sous le thème « de Paris à Glasgow, quelle contribution et recommandations des organisations de la société civile? » 


L’annonce a été faite ce mardi 14 septembre 2021, par Aubin Charles Baïmey, coordonateur de projet de la société civile au niveau du GGGI à l’occasion de la 4e et dernière session des «climate breakfast session : on the road to CoP26 », un cadre d’échanges organisé par l’Institut Mondial pour la Croissance Verte ou Global Green Growth Institute (GGGI) en collaboration avec la Fondation OSIWA, et qui vise à renforcer les capacités des Organisations de la Société Civile (OSC) en matière de plaidoyer en faveur d'une action climatique plus ambitieuse au niveau national et international. 


« Ce forum constitue l’apothéose de toutes nos activités qui n'étaient pas exclusivement basées sur les breakfast. Nous avons eu plusieurs activités de renforcement de capacité des OSC et des activités de formation sur le plaidoyer, sur la diplomatie climatique et donc tout ce package de formation, de renforcement de capacité connaîtra son apothéose à la COP » a indiqué M. Baïmey.


Plus de 150 participants constitués des OSC, des partenaires techniques et financiers et des structures qui organisent la COP, notamment l'ambassade de Grande-Bretagne, l'ambassade d'Italie prendront part à cet événement placé sous la présidence du Ministère de l'Environnement et du développement durable.


Par ailleurs, il a soutenu qu’à cette rencontre, « les OSC sortiront avec la déclaration des organisations de la société civile dans le cadre de la COP et soumettront leurs recommandations, leurs points de vue la perspective dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques » .


Akossi Oreste Santoni, sous-directeur chargé de la finance climatique et du renforcement de capacités à la direction de la lutte contre les changements climatiques , point focal du fonds pour l’adaptation, a, au cours de ce breakfast, présenté les différentes phases au niveau des préparatifs et les cinq thématiques à discuter au niveau de la COP26 que sont l’adaptation et résilience, la nature, la condition énergétique, le transport vert et la finance.


« Avant notre départ, nous organisons une cérémonie de la participation de la Côte d’Ivoire à la COP, ensuite des séances d’informations et d’échanges avec les parties prenantes; Cette année, nous avons décidé de faire un atelier pour former les négociateurs issus de toutes les parties prenantes. Enfin, il y aura un atelier avant départ au plus tard le 14 octobre » a expliqué M. Akossi.


Les parties prenantes doivent s’inscrire en ligne et nous avons autour de 180 personnes inscrites actuellement. « Après cela nous délivrons des accréditations pour les visas. La COP se déroulera à Glasgow. La demande de visas se fera donc au Ghana. Mais un site est disponible pour remplir la fiche de demande. Une personne choisie ira déposer tous les documents pour la demande de visa.»


Il a donc invité les acteurs à une forte implication aux travaux avec des idées novatrices, non seulement pour revenir avec de nombreux projets et des financements de projets, mais également pour que l’engagement de la Côte d’Ivoire dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques soit bien perçue par tous. 


« Nous prenons des dispositions pour être visibles à la COP26 » a-t-il promis car pour la première fois, « la Côte d’Ivoire aura deux stands (un en zone bleu et un autre en zone verte.) »


Au retour de la COP, il y aura un atelier de restitution sur la base des rapports de tous ceux qui y ont participé.

PR

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ