x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 15 septembre 2021 | AIP

Le Président Ouattara invite les ministres-gouverneurs à relever les défis de développement équilibré

© AIP Par DR
Le Président de la République échange avec les ministres gouverneurs de district autonomes
Le Président de la République, Alassane Ouattara a échangé avec les Ministres, Gouverneurs de Districts autonomes, ce mardi 14 septembre 2021, au Palais de la Présidence de la République.

Abidjan - Le président Alassane Ouattara a affirmé, mardi 14 septembre 2021, qu’il a nommé les ministres-gouverneurs pour « leurs compétences » et "leurs connaissances du développement local", en vue de poursuivre le maillage territorial et "relever les défis de développement équilibré sur l’ensemble du territoire national", et ce conformément au troisième pilier du programme dans "la Côte d’Ivoire solidaire".


"J’ai beaucoup apprécié votre contribution au gouvernement et aux différents postes de responsabilités. Donc votre nomination en que ministres-gouverneurs est la reconnaissance non seulement, de votre compétence et de cette expérience. Je sais pour beaucoup d’entre vous, votre connaissance des questions du développement local", a déclaré le président Ouattara, lors d’une rencontre avec les ministres-gouverneurs, au Palais de la Présidence.


Selon lui, le district autonome contribue à améliorer l’efficacité de l’action déconcentrée et décentralisée du gouvernement en ce qui concerne la coordination et le suivi des politiques publiques d’aménagement, et le développement du territoire pour le bien-être des populations. D’où, a-t-il justifié, la nomination de ces personnalités d’expériences pour mener à bien cette mission.


Le Chef de l’Etat a fait savoir que le suivi, la supervision et la coordination, doivent être au centre des actions de ces ministres-gouverneurs dans leurs districts autonomes respectifs, dans "le strict respect" des attributions dévolues aux autres collectivités territoriales, entités et services décentralisés.


"Pour vous permettre de mener à bien vos activités tout en contenant les charges de fonctionnement et d’investissement, un cadre organique des emplois ainsi que vos attributions ont été fixés par décret", a-t-il ajouté, précisant que les textes adoptés pour la création des districts autonomes notamment, les décrets d’application ont tous déjà été pris.


Il a souligné que la répartition des impôts, initialement, rétrocédés uniquement au district d’Abidjan et Yamoussoukro, sera étendu aux 12 nouveaux districts. Il a aussi indiqué qu’une dotation initiale sera mise à leur disposition en attendant que leurs différents budgets ne leur soient alloués.


Pour le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, les ministres-gouverneurs, nommés, ont « le profil idéal » pour l’atteinte des objectifs fixés par le président de la République. Car, a-t-il expliqué, ce sont des hommes et femmes qui ont fait leurs preuves dans l’administration publique et qui « se sont appropriés les valeurs de rigueur, de sens élevé du service public et de la probité » du Chef de l’Etat.


Le ministre-gouverneur du district autonome d'Abidjan, Robert Beugré Mambé, qui s’exprimait au nom de tous ses pairs, a indiqué qu’ils « ont entrepris de s’organiser en cercle de concertation permanent pour favoriser la synthèse d’idées » et partager leurs expériences pour plus d’efficacité.


« Nous avons élaboré un projet de coopération inter-districts pour engager l’interdépendance dans un souci de complémentarité, fondé sur les spécificités de chaque district. Ensemble, nous avons élaboré un plan d’actions dans l’immédiat axé essentiellement sur une relation directe avec les populations », a-t-il spécifié, traduisant sa reconnaissance au président Alassane Ouattara pour la confiance placée en eux.


Le vendredi 18 juin 2021, le Président Alassane a procédé à la nomination de 14 ministres-gouverneurs de districts. Une nomination, rappelle-t-on, qui fait suite à la création de 12 nouveaux districts Autonomes par décret n°2021-276 du 9 juin 2021. Ce nouveau découpage territorial vise le développement et le progrès social dans des aires géographiques beaucoup plus étendues.


(AIP)


sn/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ