x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 17 septembre 2021 | AIP

Les lauréats du concours "Ma thèse en 180 secondes" reçoivent les encouragements du Ministre Amadou Coulibaly

© AIP Par DE
Les lauréats du concours "Ma thèse en 180 secondes" reçoivent les encouragements du Ministre Amadou Coulibaly

Abidjan- Les lauréats du concours national ” Ma thèse en 180 secondes ” ont reçu, les encouragements du ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly, lors d’une cérémonie de remise de prix, tenue vendredi 17 septembre 2021, à son Cabinet, à Abidjan-Plateau.

A cette occasion, le ministre Amadou Coulibaly a renouvelé ses félicitations aux trois lauréats du jury, les exhortant à persévérer dans la voie de l’excellence. “Que chacun soit une référence dans son domaine “, a-t-il indiqué.


Ce sont des ordinateurs et des dons en espèce qui ont été remis aux trois lauréats du concours national “Ma thèse en 180 secondes”, qui a réuni 12 candidats issus des différentes universités publiques de Côte d’Ivoire, le 24 juin 2021, à l’Institut français.

Le premier prix de ce concours a été décerné à Zoh Olivia, de l’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa, qui a exprimé sa gratitude au ministre de la Francophonie, au nom des récipiendaires. L’étudiante en 2ème année de doctorat à l’UFR Agroforesterie, spécialité Phytopathologie, a présenté en trois minutes dans un art scénique, les travaux de sa thèse intitulé ” Contribution à la lutte intégrée contre l’encoche sèche de l’hévéa en Côte d’Ivoire “.


Zoh Olivia représentera le 26 septembre à Paris, la Côte d’Ivoire au concours internationale “Ma thèse en 180 secondes”. Elle a reçu à cet effet, les conseils avisés du ministre Amadou Coulibaly, afin de porter haut le flambeau du pays dans le monde francophone.

Lancé en 2021 au Canada, « Ma thèse en 180 secondes » est un concours international de vulgarisation scientifique ouvert aux doctorants francophones du monde entier. Les doctorants doivent présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant(e) doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et convaincant sur son projet de recherche, a expliqué la représentante Pays de l’Agence universitaire française (AUF) Côte d’Ivoire, Pr Jocelyne Bosson.


eaa

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ