PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 11 octobre 2021 | Abidjan.net

"Octobre, mois du consommer local" : le Comité national contre la vie chère à la rencontre des commerçants des produits locaux

© Abidjan.net Par Dr
le Comité national contre la vie chère à la rencontre des commerçants des produits locaux

La deuxième édition du « Mois d’octobre, mois du consommer local », sera officiellement lancée le jeudi 14 octobre 2021 au marché de gros de Bouaké par le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Monsieur Souleymane Diarrassouba.

En prélude à cette cérémonie, la Secrétaire Exécutive du Conseil National de Lutte contre la Vie Chère (CNLVC), Dr Ranie-Didice Bah-Koné a effectué une visite de terrain dans la région du Gbékê du 07 au 09 octobre 2021. Cette visite de terrain avait pour objectif de rencontrer les coopératives et associations de commercialisation de produits locaux, de les encourager en leur apportant le soutien du Gouvernement et de recueillir leurs préoccupations.


Pour la première journée de terrain, la délégation du CNLVC conduite par Dr Ranie-Didice Bah-koné s’est rendue à Kondoukro dans la localité de N’Djebonoua où elle a échangé avec des coopératives dont la Société Coopérative des Riziculteurs de Sah (SOCORIZ-Sah) et l’'Union Régionale des Maraîchers du Gbekê (UMARG). Ces coopératives exercent dans la production de riz et de maraicher. A Kouassibledjekro, la délégation du CNLVC s’est imprégnée des activités de la Fédération des Sociétés Coopératives Agricoles de Côte d'Ivoire (FACSVCI). Ce regroupement de plus de 800 membres évolue dans le maraîcher et produits vivriers.


Pour sa deuxième journée de terrain, la Secrétaire exécutive du CNLVC s’est rendue au marché de Diabo. Elle en a profité pour visiter l’usine de transformation du manioc en attiéké de l’association des femmes battantes de Diabo. Ensuite, une visite du chantier du futur marché de la Fédération des Sociétés Coopératives Agricoles de Côté d'Ivoire (FACSVCI) a été effectuée. Après construction, ledit marché permettra à toutes les coopératives de la région de rassembler leurs produits locaux et de les évacuer vers les grandes villes.

 

« Les femmes sont exposées au soleil, nous voulons construire un marché. Nous voulons des moyens de transport pour écouler nos marchandises. Nous demandons à madame la Secrétaire Exécutive de transmettre notre message au Ministre du Commerce et de l’Industrie afin qu’il puisse nous aider » a exposé Boti Honorine, présidente de la Coopérative des Femmes Battantes de Diabo. Pour ces hommes et femmes dynamiques engagés dans la commercialisation des produits locaux, Dr Ranie-Didice Bah-Koné s’est voulue rassurante : « Nous sommes dans le « Mois d'octobre, mois du consommer local » et ces femmes sont à l'origine du consommer local. Ce mois est leur mois. Il est dédié à valoriser leur travail. Nous voulons leur dire que le Gouvernement est à leur côté. Le Ministre du Commerce et de l'Industrie M. Souleymane Diarrassouba est avec elles et les encourage ». Reconnaissant que ces femmes travaillent dans les conditions difficiles surtout dans un marché à ciel ouvert, la SE du CNLVC a affirmé que le Ministère du Commerce et de l’Industrie est résolument engagé dans la construction d’infrastructure de mise à marchés des produits locaux.

 

Le « Mois d’octobre, mois du consommer local » est une initiative de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA) afin de susciter des changements dans les habitudes de consommation des populations en améliorant l’image des produits locaux auprès desdits populations.


 Le Conseil National de Lutte contre la Vie Chère (CNLVC) a pour mission principale d’assurer la coordination et le suivi de la mise en œuvre des stratégies de lutte contre la vie chère définies par le Gouvernement ivoirien.


 

AN avec Sercom 

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ