PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 20 octobre 2021 | AIP

Ouattara salue la présence du RHDP au Congrès du PPA-CI

© AIP Par Marc ATIGAN
Présidentielle 2020: le directeur exécutif du RHDP initie plusieurs rencontres avec les cadres de son parti
Abidjan le 22 Juillet 2020. Dans le cadre de la préparation de l`élection présidentielle d`octobre prochain, le Directeur Exécutif du RHDP, le Ministre Adama Bictogo a présidé une réunion ce mercredi, à la salle des fêtes du Sofitel Hôtel Ivoire, avec les députés, sénateurs et élus locaux, membres du parti

Abidjan - le Président de la République, Alassane Ouattara a salué, mercredi 20 octobre 2021, la présence du directeur exécutif du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la Paix (RHDP), Adama Bictogo, au Congrès du Parti des peuples africains - Côte d'Ivoire (PPA-CI), nouveau parti de l'ex-président Laurent Gbagbo, selon le porte parole du gouvernement, Amadou Coulibaly.


Cette présence du responsable politique du RHDP à cette rencontre de l'opposition ivorienne participe au renforcement de la cohésion nationale, selon le ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, rapportant les propos du Chef de l'Etat ivoirien, lors du Conseil des ministres au Palais présidentiel d'Abidjan Plateau.


” Nos populations attendent que nous leur offrons un climat apaisé et que nous renforçons la cohésion”, avait déclaré M. Bictogo.


Dans le même esprit de réconciliation, le président Alassane Ouattara avait eu une rencontre avec Laurent Gbagbo, le mardi 27 juillet 2021, au Palais présidentiel d’Abidjan Plateau.


Le chef de l’Etat s’était réjoui de cette rencontre « cordiale et fraternelle » qui laisse “derrière nous” la crise postélectorale de 2021. « Ce qui importe c’est la Côte d‘Ivoire, c’est la paix pour notre pays. Pour nous il faut avancer, aller de l’avant pour nous-mêmes et les prochaines générations », avait dit le chef de l’Etat.


« On a parlé fraternellement, amicalement je suis très heureux de cette discussion que nous avons eue. On a parlé de la Côte d’Ivoire qui doit aller de l’avant, qui doit marcher, qui doit se parler et qui doit discuter », a déclaré Laurent Gbagbo, qui avait également rencontré son aîné Henri Konan Bédié, quelques semaines plutôt, à Daoukro.


nmfa/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ