PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 20 octobre 2021 | L’intelligent d’Abidjan

Age limite des candidats à la présidentielle à l'épreuve du devoir de mémoire: Quand Ahoussou défendait la suppression des 75 ans face à des pro-Gbagbo pas d'accord

Les partisans de Gbagbo n'ont pas à rejeter la suppression de l'âge limite pour les candidats à l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire, par rapport à la Constitution, qui était soumise à un référendum en 2016. C'est ce que préconisait au moment de la campagne pour l'adoption de cette constitution, Jeannot Kouadio-Ahoussou

Alors ministre d’État en charge du Dialogue politique et des Relations, avec les institutions, Jeannot Kouadio Ahoussou, actuel président du Sénat, avait accordé une interview à RFI le 14 octobre 2016. Il s'opposait à ceux qui était contre la suppression de l'âge limite pour les candidats à l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire.

Répondant à la question suivante du journaliste Christophe Boisbouvier... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ