PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 29 octobre 2021 | Présidence

La Première Dame Dominique Ouattara, lors de la cérémonie d’inauguration du Centre d’Accueil pour Enfants de Ferkessédougou : «Ce centre constitue donc une réponse opérationnelle et stratégique à la protection des enfants victimes de traite, conformément au plan d’action National 2019-2021»

© Présidence Par David Zamblé
Inauguration du centre d'accueil de Ferkessédougou
Jeudi 28 octobre 2021. Ferkessédougou. Inauguration du centre d'Accueil pour Enfants de Ferkessédougou par la Première Dame, Dominique Ouattara

La Première Dame Dominique Ouattara a procédé à l'inauguration du Centre d'Accueil pour Enfants de Ferkessédougou, le jeudi 28 octobre 2021. 

Ce centre, le troisième (3ème) construit par la Fondation Children Of Africa a pour vocation d'apporter une réponse plus pragmatique à la question de la lutte contre la Traite, l'Exploitation et le Travail des Enfants.  

 

Mesdames et Messieurs,


C'est pour moi une grande joie d'être avec vous aujourd'hui à Ferkessédougou pour procéder à l'inauguration du troisième centre d'accueil de la Fondation Children of Africa, dédié à la prise en charge des enfants en difficulté.  

Avant tout propos, je voudrais vous adresser les chaleureuses salutations de mon cher époux, le Président Alassane OUATTARA qui m'a chargé d'embrasser tous ses parents de Ferké, de Kong et de Ouangolodougou. 


Je voudrais à présent bien affectueusement Monsieur le Ministre d'État, ministre de la Défense, Président du Conseil Régional du Tchologo, mon beau-frère Ibrahim OUATTARA, accompagné de sa charmante épouse Ami, qui nous reçoivent aujourd'hui dans notre belle région.  

Cher Ibrahim, je voudrais te remercier tout particulièrement pour ton affection, pour ton implication personnelle à nos côtés tout au long de la réalisation de ce beau projet ainsi que pour ton accueil chaleureux dans ta chère ville de Ferké.


Mes chaleureuses salutations vont également à l'endroit de notre sœur, Madame Florence Achi épouse de Monsieur le Premier Ministre qui nous accompagne à chacune de nos cérémonies. Merci chère Florence. 


Mes salutations et remerciements vont également à l'endroit de nos frères et sœurs membres du Gouvernement qui ont effectué le déplacement pour prendre part à cette cérémonie et en particulier à ma jeune sœur Nassénéba TOURE, Ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, qui assure la tutelle de ce centre.


A ces salutations, j'associe le Général Issa COULIBALY, Ministre Gouverneur du district des savanes présent à nos côtés.


Je salue également toutes nos sœurs épouses de Ministres présentes pour nous soutenir et je voudrais les remercier d'être avec nous ce matin. 

J'adresse également mes salutations et mes remerciements à Mesdames et Messieurs les ambassadeurs ainsi qu'à tous les représentants des Organisations Nationales et Internationales qui sont tous engagés dans la protection des enfants et qui sont venus depuis Abidjan pour nous soutenir. Merci de votre présence distinguée et significative qui me va droit au cœur. 


A ces salutations j'associe nos sœurs membres de l'association des ambassadrices également présentes ce jour, avec à leur tête Madame Farida BOUGETAIA, qui nous font toujours l'amitié de prendre part à nos actions. Merci chères sœurs de votre affection.


Mes chaleureuses salutations vont à l'endroit de notre sœur Madame SARAH SACKO, 

vice-présidente du Sénat ainsi qu'à tous les membres de notre délégation et les personnalités présentes à cette cérémonie.

A présent, je souhaiterais saluer Monsieur Kouamé Koffi, Préfet de la région du Tchologo, Préfet du Département de Ferké, que je remercie pour son implication personnelle à la réussite de cette cérémonie ; ainsi que tous les membres du corps préfectoral ici présents. 


Je salue également Mesdames et Messieurs les députés, les sénateurs, les conseillers régionaux, ainsi que les maires qui sont à nos côtés ce matin, en particulier Monsieur OUATTARA KAWELI, Maire de la Commune de Ferkessédougou, pour son chaleureux mot de bienvenue et je remercie tous les élus pour leur implication dans l'organisation de cette cérémonie. 


J'adresse à présent mes salutations et mes remerciements à messieurs les Directeurs Généraux Yves Koné et Adama Coulibaly que je remercie pour leur accompagnement dans notre combat pour l'élimination de la traite, l'exploitation et le travail des enfants.  

Je remercie également, tous les cadres de la région et toutes les personnalités qui ont tous effectué le déplacement dans leur région pour être avec nous aujourd'hui.

J'associe à ces remerciements, tous nos partenaires du Comité National de Surveillance et du Comité Interministériel qui sont toujours à nos côtés. Il s'agit de : l'UNICEF ; le Bureau International du Travail ; la fondation ICI ; Save the Children ; l'International Rescue Committee ; l'Organisation International pour les Migrations ; Care International et la World Cocoa Fondation. 


Je voudrais également saluer Madame Mariama SANOGO Directrice du centre d'accueil de Ferké ainsi que tout le personnel ici présent.

Je salue nos distingués Chefs traditionnels et religieux venus en grand nombre nous apporter leurs bénédictions.


Je me réjouis de la présence de la chaleureuse population de Ferké que je retrouve toujours avec beaucoup de plaisir. Merci à tous chers frères et sœurs d'être venus prendre part à cette cérémonie. 


Je ne saurais oublier nos chers enfants ici présents que j'embrasse bien affectueusement.

Enfin, je salue tous nos amis de la presse ici présents.



Mesdames et Messieurs,

Chers frères et sœurs de Ferké,


Je suis heureuse de célébrer avec vous, le parachèvement d'un projet auquel je tenais beaucoup à savoir la construction de 3 centres d'accueil destinés à la prise en charge des enfants en situation difficile.  

C'était un engagement pris par la Fondation Children Of Africa en 2016, pour donner suite à la requête de tous les partenaires en matière de lutte contre le travail des enfants. 

En mars 2016, nous avions organisé une levée de Fonds lors de notre traditionnel gala et grâce à nos généreux donateurs privés, nous avons pu recueillir les fonds nécessaires à la construction et l'équipement de ces 3 centres. 

Ainsi, le 7 juin 2018, nous avons ouvert le premier centre d'accueil à Soubré pour accueillir les enfants victimes d'exploitation et des pires formes de travail des enfants particulièrement dans les plantations de cacao dans la région du sud-ouest. 

Il est fonctionnel depuis cette date et a déjà pu recueillir près de 400 enfants victimes d'exploitation. Ce centre est géré par le Ministère de la famille.

Le 5 décembre 2019 nous avons inauguré le second centre, construit à Bouaké et destiné à la réinsertion des enfants mineurs en conflit avec la loi. Il est également fonctionnel et a permis de recueillir de nombreux enfants en conflit avec la loi à qui la prison est ainsi épargnée. Ce centre est géré par le Ministère de la justice.

Aujourd'hui jeudi 28 octobre 2021, nous avons la grande joie de procéder à l'inauguration du centre d'accueil de Ferkessédougou avec pour objectif de prendre en charge les enfants victimes de traite d'exploitation et de travail des enfants.


Mesdames et messieurs,


La question de la protection de l'enfance est une problématique à laquelle je suis particulièrement sensible. C'est pourquoi, depuis sa création en 1998, la vocation de la Fondation Children Of Africa a toujours été de secourir les enfants vulnérables. 

Nos actions et réalisation menées dans le domaine de la santé, de l'éducation et du social convergent donc toutes vers ce même but : offrir un avenir meilleur à nos enfants.

De plus, en ma qualité de présidente du comité National de Surveillance, je suis particulièrement préoccupée par le sort des enfants victimes de traite et d'exploitation.

C'est pourquoi, la Fondation a décidé de construire deux centres dédiés à la prise en charge des enfants victimes d'exploitation.

Nous avons choisi la ville de Ferké pour abriter ce deuxième centre dédié à cette problématique car, sa situation géographique, fait de Ferké une zone sensible en matière de traite transfrontalière des enfants.  

En effet, dans cette région de nombreux enfants sont utilisés pour travailler dans les plantations de coton, d'anacarde et autres secteurs d'activité et sont souvent utilisés pour l'orpaillage clandestin et la mendicité. 

Cette situation pénalise fortement la scolarité et l'éducation de nos enfants et compromet leur avenir. 

Ce centre constitue donc une réponse opérationnelle et stratégique à la protection des enfants victimes de traite, conformément au plan d'action National 2019-2021. 

De façon spécifique, le centre d'accueil de Ferké assurera à ses pensionnaires, un encadrement moral et psychologique adéquat avec des encadreurs spécialisés, des soins de santé, une mise à niveau scolaire ou une formation à un métier avant de retourner dans leur famille.

Je voudrais préciser que la gestion de ce centre fait l'objet d'une convention tripartite. La Fondation Children Of Africa a construit le centre et le met à la disposition du Ministère de la Femme, de la Famille et de l'enfant qui en est responsable et en assurera la gestion.  

Le Conseil du Coton Anacarde apportera un appui financier au Ministère pour le fonctionnement du centre, à l'image du Conseil Café Cacao pour le centre de Soubré. 

A cet effet, je voudrais remercier chaleureusement Madame la Ministre Nassénéba TOURE ainsi que le docteur Adama COULIBALY, Directeur Général du Conseil du Coton Anacarde. 

Leur soutien permettra d'assurer une excellente prise en charge de nos enfants et cela est à saluer. 

Je vous demande de les applaudir bien fort. 


Mesdames et Messieurs,


Le Centre d'accueil de Ferké est construit sur un terrain d'une superficie de 2 hectares.

Sa capacité d'accueil est de 80 lits équitablement répartis entre les filles et les garçons dont l'âge maximum est de 17 ans. 


L'ouvrage comporte :

_ Un bâtiment administratif ;

_ 3 salles de classe pour une mise à niveau des enfants afin de faciliter leur réinsertion scolaire ;

_ Un apatame de métier de tisserand bien connu dans la zone de Ferkessédougou ;

_ Une parcelle de terre pour des activités agropastorales ;

_ Une salle de métiers pour permettre aux enfants déscolarisés d'apprendre un métier tel que la couture, la coiffure, la menuiserie etc ;

_ Un bâtiment médico-social ; 

_ Une grande salle polyvalente pour des activités collectives ; 

_ Une bibliothèque avec des équipements informatiques et accès à internet ;

_ Une salle de télévision ;

_ Un réfectoire de 80 places pour les enfants attenant à une cuisine.

_ Des bâtiments d'habitation pour les 80 pensionnaires ;

_ Un bâtiment d'habitation pour le personnel d'astreinte ;

_ Et un terrain de sport avec des gradins.


Le centre d'accueil de Ferké a coûté la somme d'un milliard deux cent mille F CFA.  


A ce stade de mon propos, je voudrais remercier monsieur OUATTARA Blidja anciennement maire de la commune de Ferké, aujourd'hui Président du conseil d'administration du Conseil du Conton Anacarde, qui a nous aidé à trouver ce magnifique site sur lequel est construit le centre. 

Je remercie également notre architecte, Monsieur Adou BENIE qui a réalisé l'étude architecturale du centre et le suivi des travaux gratuitement à l'instar des deux centres précédents et je voudrais une fois de plus le remercier et le féliciter pour son engagement à nos côtés. 

Je remercie également l'entreprise TOVAMA, qui a réalisé la construction et l'équipement du centre, l'entreprise Fleurs et coccinelle pour l'aménagement de ces beaux jardins, ainsi que le BNET et l'entreprise PORTEO qui ont réalisé la voirie et les parkings du centre.  

Je vous demande de les applaudir bien fort.


Mesdames et Messieurs,

A présent, je voudrais remercier sincèrement, tous nos généreux donateurs qui, par leurs contributions ont donné vie à ce beau projet. 

Qu'ils en soit tous sincèrement remerciés car, c'est grâce à leurs dons que nous pouvons accomplir des miracles.  

Ensuite, je voudrais remercier tous les partenaires du CNS pour le soutien significatif qu'ils nous apportent dans nos efforts de lutte contre le travail des enfants en Côte d'Ivoire.

Je vous demande de les applaudir tous bien fort.


A Madame Mariama Sanogo Directrice du centre ainsi qu'à tout son personnel, je voudrais leur adresser mes encouragements dans la noble mission qui est la leur.

Sachez que vous avez tout mon soutien.


Enfin à mes chers enfants qui seront reçus dans ce beau centre, sachez que vous trouverez ici toute l'affection et l'encadrement dont vous avez besoin pour retrouver une vie agréable, loin des difficultés que vous avez endurées. 

J'y ai personnellement mis beaucoup d'amour et j'espère qu'il sera pour vous un foyer chaleureux où vous passerez des moments de joie et de bonheur en attendant de retourner dans vos familles.

Je ne saurais finir mes remerciements sans m'adresser à mes collaborateurs du Cabinet et d la Fondation pour les remercier du fonds du cœur du travail extraordinaire qu'ils réalisent pour nos actions à travers tout le Pays. 

Je vous demande de les applaudir bien fort.

Mesdames et Messieurs,


Pour ma part, je formule le vœu que le fléau de la traite et l'exploitation des enfants soit éradiqué à tout jamais, pour le bonheur de nos enfants et pour un développement harmonieux de notre société. 


Tout en vous réitérant mes remerciements pour votre présence, je déclare ouvert le Centre d'accueil de Ferkessédougou destiné à la prise en charge des enfants victimes de traite, d'exploitation et de pires formes du travail des enfants. 


Je vous remercie.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ