x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 5 novembre 2021 | AIP

L’ISTC honore son étudiante récompensée au FESPACO

Abidjan - Une étudiante en Master 2 à l’école de production audiovisuelle de l’Institut de sciences et techniques de la communication (ISTC), Kambou Jemima, qui a glané le 2éme prix du meilleur film africain des écoles de cinéma au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) 2021, a été honorée par la direction de l’école à l’occasion de la rentrée académique 2021-2022.


Elle a été récompensée pour son film Binan-Douhô « au pays des danses lobi » à l’issue de la 27éme édition du FESPACO qui s’est tenu du 16 au 23 octobre 2021 à Ouagadougou.


« Ce prix m’a été décernée pour la qualité de mon film documentaire et surtout pour le thème choisi qui est assez original parce que le peuple lobi est doté d’une grande diversité culturelle méconnue avec des danses assez rares qui sont en train de disparaître et d’être dénaturées », a expliqué Mlle Kambou, dédiant son prix à toute la nouvelle génération de cinéastes afin qu’ils ne baissent pas les bras et qu’ils continuent d’être passionnés.


Quant à Yao Patrick-William, étudiant en master 2 à l’école de journalisme à l’ISTC, lauréat du concours des écoles de journalisme d’Afrique organisé par l’Agence France Presse (AFP), il a fait savoir que le secret de sa réussite à ce concours n’est que le travail, toujours être au parfum de l’actualité, maîtriser l’écriture journalistiques et faire la différence entre les différents genres.


Pour lui, recevoir ce prix est un sentiment de fierté qui représente le couronnement de cinq années de dur labeur. Ce prix est une grande dimension car l’AFP est l’une des grandes agences de presse au monde.


« La récompense que vous attendez tous ne se trouve nulle part ailleurs si ce n’est au bout de l’effort, au bout du travail assidu et continue », a indiqué le directeur général de l’Institut des Sciences et des Techniques de la Communication, Alfred Dan Moussa, qui a également exhorté les étudiants à travailler comme les lauréats pour accroitre la notoriété et la sélection de l’établissement sur la liste des grandes écoles et université d’excellence, cheval de bataille du gouvernement du président de la République, Alassane Ouattara.


Le représentant du ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Adou Jean Martial, a invité les étudiants de l’institut à conserver les acquis et la notoriété de son ministère de tutelle afin qu’elle soit plus établie pour épouser l’excellence et la rigueur qui figure sur la charte de l’ISTC.


Cent étudiants de l’Institut ont reçu des diplômes de licence et master professionnels marquée du sceau du Programme de reconnaissance et d’équivalence des diplômes au Conseil africain et malgache pour l’Enseignement supérieur (PRED-CAMES).


ad/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ