PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 11 novembre 2021 | Abidjan.net

Côte d'Ivoire : lancement des Projets de Modernisation du Secteur Avicole et d’installation d’Abattoirs industriels de Volailles en Côte d'Ivoire

© Abidjan.net Par DR
Côte d'Ivoire : lancement des Projets de Modernisation du Secteur Avicole et d’installation d’Abattoirs industriels de Volailles en Côte d'Ivoire
Le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques (MIRAH) a officiellement procédé au lancement des projets PMSA (Projet de Modernisation du Secteur Avicole) et PAV-CI (Projet d’installation d’Abattoirs industriels de Volailles en Côte d'Ivoire). Cette cérémonie s’est tenue ce mercredi 20 octobre 2021 à l’Espace Latrille Event des 2 Plateaux.

Le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques (MIRAH) a officiellement procédé au lancement des projets PMSA (Projet de Modernisation du Secteur Avicole) et PAV-CI (Projet d’installation d’Abattoirs industriels de Volailles en Côte d'Ivoire). Cette cérémonie s’est tenue ce mercredi 20 octobre 2021 à l’Espace Latrille Event des 2 Plateaux.


Initiés par le MIRAH, les projets PMSA et PAV-CI visent à l’amélioration quantitative et qualitative de la production avicole nationale, en vue d’une contribution conséquente à la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire.


Ainsi, pour le projet PMSA, aux titres des résultats attendus nous pouvons citer entre autres la création de 240 nouvelles fermes très modernes, avec une capacité de 1 500 000 et 750 000 pondeuses, et la création de 1500 nouveaux emplois directs permanents et 5 000 emplois indirects répartis sur tout le territoire ivoirien.


Le projet PAVCI permettra l’installation de 7 abattoirs industriels répartis dans 7 localités, pour une capacité d’abattage annuelle d’environ 55 millions. Ainsi, toutes les volailles de tous les aviculteurs sur le territoire ivoirien seront achetées par les abattoirs.


Pour le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques M. Sidi Tiemoko Touré, les projets PAV-CI et PMSA, nés de la volonté politique du Président de la République SEM Alassane OUATTARA, sont structurants, importants et stratégiques, car ils touchent tous les maillons de la chaîne des valeurs de la filière avicole ivoirienne et apportent des solutions concrètes et solides aux problèmes liés à la commercialisation, à l’accès aux intrants de qualité et surtout, ils consacrent ce principe important du partenariat public-privé.


Rappelons que le démarrage des travaux est prévu dans le dernier trimestre de cette année 2021.



A. N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ