PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 18 novembre 2021 | Abidjan.net

Assemblée générale de l'union internationale des associations Raoul Follereau : le discours de clôture du président Eugène Aka Aouélé

© Abidjan.net Par Cyprien Kouassi
Assemblée Générale Extraordinaire de l’ARDCI / Aka Aouélé élu nouveau président
Jeudi 19 avril 2018. II Plateaux. Le Ministre Eugène Aka Aouélé, président de la Région du Sud-Comoé et anciennement 3ème Vice-président la faîtière élu nouveau président de l’ARDCI. Photo: Président de l’ARDCI, Aka Aouélé

Je voudrais vous adresser mes profonds remerciements pour l’occasion que vous m’offrez de m’adresser, encore une fois, à votre Assemblée au terme de cette riche journée de travail.


La séance de ce jour, comme cela a été signifié, visait, au-delà de l’analyse du bilan des différentes Associations de votre Union, à penser et à formuler les grandes orientations pour les cinq (5) prochaines années. Ce plan, à moyen terme, devrait pouvoir permettre de redynamiser vos structures respectives en vue de l’atteinte de vos objectifs qui sont de soigner, éduquer et réinsérer.


C’est l’occasion, pour moi, de saluer l’ensemble des participants, pour leur implication effective dans le déroulé des travaux. La présentation des activités effectuées, les échanges qui ont eu lieu, les analyses produites, ainsi que toutes les contributions enregistrées ont permis de nourrir vos réflexions et ont autorisé les nouvelles orientations que vous envisagez pour l’avenir, notamment la mise en pratique de la méthode participative, consistant à impliquer les malades eux-mêmes dans l’organisation de la « Journée mondiale des lépreux », de même que la responsabilisation des associations.


Je voudrais donc, saluer la participation effective des personnes affectées par la maladie de la lèpre à ces travaux. Leur réelle implication dans les activités menées par les Associations favorise la célérité dans la réalisation des objectifs assignés.


Cette Assemblée générale a offert, également, l’opportunité de revisiter le rêve de Raoul FOLLEREAU, celui de rendre un espoir aux personnes en situation de précarité. Votre mobilisation chers membres de l’Union Internationale des Associations Raoul FOLLEREAU autour de ce rêve, à l’effet de créer une communauté de générosité pour un monde plus juste et plus humain, ne peut que susciter, je le répète encore une fois, notre intime fierté.


Je voudrais vous en féliciter vivement. « Notre monde d’aujourd’hui, permettez-moi d’emprunter ces mots au Pape Jean-Paul II, de vénérée mémoire, a besoin de témoin. » Notre monde a besoin de témoins de l’amour vrai. Notre monde a besoin de témoins qui empruntent le chemin de la charité. Notre monde a besoins de témoins capables de redonner de la dignité à la personne humaine.


Saint Irénée, Evêque de Lyon au IIème siècle disait : « La gloire de Dieu, c’est l’homme debout ». Fin de citation.


L’homme debout, c’est celui qui se lève, pour mettre au cœur de son projet d’existence, celui de son semblable, comme vous le faites, avec tant de gratuité et de bonté de cœur. L’homme debout, c’est aussi celui à qui est redonné la joie de vivre et qui se sent humain, aimer et valoriser malgré ses fragilités. Merci de relever l’homme.


Je souhaite que cette offrande que vous faites de votre temps, de votre intelligence, de votre ardeur soit contagieuse dans un monde en quête d’espérance. Je souhaite que cet amour que laisse transpirer votre être soit un doux parfum pour ceux qui font l’expérience de votre proximité. Merci de nous apprendre à aimer.


Je ne saurai terminer mon propos sans féliciter, à nouveau, monsieur Michel RECIPON, Président de l’Union Internationale des Associations Raoul FOLLEREAU, pour la dextérité et la détermination avec laquelle il conduit la marche de cette Union.


Mes félicitations vont, également, à l’endroit de Monsieur DIAKITÉ Coty Jean, Président de l’Association Ivoirienne Raoul FOLLEREAU. Je reste admiratif, monsieur le Président, devant la qualité de l’organisation des présentes assises.


 Enfin, tout en souhaitant plein succès dans la mise en œuvre des orientations pour les cinq prochaines années, je déclare clos les travaux de l’Union Internationale des Associations Raoul FOLLEREAU.


Je vous remercie.


Dr Eugène AKA AOUÉLÉ


Président du Conseil Economique Social


Environnemental et Culturel


Abidjan, le 8 novembre 2021

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ