x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 18 novembre 2021 | AIP

Ouverture à Abidjan d'un atelier de plaidoyer et de sensibilisation sur le cadre régional de la concurrence de la CEDEAO

© AIP Par DR
Ouverture à Abidjan d'un atelier de plaidoyer et de sensibilisation sur le cadre régional de la concurrence de la CEDEAO

Un atelier de plaidoyer et de sensibilisation sur le cadre régional de la concurrence de la Communauté économique des états d’Afrique de l’ouest (CEDEAO), s’est ouvert, jeudi 18 novembre 2021, à Abidjan, en vue de sensibiliser les parties prenantes sur l’existence de l’Autorité régionale de la concurrence de la CEDEAO (ARCC).


Il s'agit de faire connaître le mandat et les pouvoirs de l’ARCC, d’informer et sensibiliser les parties prenantes de la concurrence en Côte d’Ivoire sur l’imminence de son intervention à partir de 2022, garantir une concurrence "juste et équitable" en Afrique de l’Ouest, a expliqué le directeur exécutif de l’ARCC, Dr Siméon Koffi, ajoutant que L’ARCC s’engage à poursuivre le dialogue avec les états membres, afin d’œuvrer ensemble au développement d’une culture de la concurrence.


La représentante de la CEDEAO en Côte d’Ivoire, Fanta Cissé a indiqué pour sa part que cette réunion permet « de renforcer les capacités des représentants gouvernant, des organisations de la société civile, des associations des consommateurs, des praticiens du droit et du secteur privé sur le mandat de la ARCC et sur l’implication des entreprises locales et le commerce régional. »


Elle permettra aussi la mise en place d’une plateforme d’échange sur les questions relatives à la concurrence transfrontalière et la protection des consommateurs en lien avec l’état membre et ses partenaires commerciaux.


La présidente de la commission de la concurrence, Mme Abanet Esso Milie Blanche au nom du ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des petites et moyennes entreprises, a fait une mention spéciale à l'endroit de l’autorité de régulation de la concurrence de la CEDEAO, « pour ses efforts déployés, afin de doter le marché régional de la CEDEAO des textes juridiques devant permettre à l’ARCC de démarrer sur ledit marché ».


Elle a également jugé cette initiative de l’ARCC « salutaire et indispensable » à travers cette session de plaidoyer et des partis prenantes de la Côte d’Ivoire qui vient au contact des utilisateurs, des praticiens du droit de la concurrence afin de permettre à ceux -ci de s’en approprier et d’en user de manier efficiente.


Cette session de plaidoyer et sensibilisation se tient, à la suite de la 3ème réunion du comité consultatif de la concurrence de la CEDEAO.


L’ARCC est chargée notamment "de la mise en œuvre des règles de concurrence de la CEDEAO, de suivre les activités commerciales au sein du marché commun dans le but de détecter les pratiques susceptibles de fausser le bon fonctionnement du marché ou de nuire aux intérêts économiques des consommateurs. "


De même que prévenir et éliminer les accords anti-concurrentiels et les comportements assimilables à un abus de position dominante.


(AIP)


apk/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ