PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 7 décembre 2021 | AIP

L'OIPR satisfait de la « bonne conservation » de la réserve de Lamto

Tiassalé, Le directeur de cabinet du ministère de l'Environnement et du Développement durable (MINEDD), Parfait Kouadio et le directeur général de l'Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR), Tondossama Adama, ont exprimé leur satisfaction pour la bonne conservation de la réserve scientifique de Lamto.


Un atelier bilan de l'année en cours et de la planification des activités de 2022, s’est tenu vendredi 3 décembre 2021 à la salle des réunions de la compagnie ivoirienne d'électricité (CIE) de Taabo.


MM. Kouadio et Tondossama ont adressé leurs encouragements aux agents pour le travail abattu, notamment l’exécution à 80% des activités programmées, à un mois de la fin de l'exercice.


De plus, des salles de classes, des cantines scolaires, des latrines et divers autres projets ont été réalisés au bénéfice des riverains, grâce au partenariat de l’Ivoire Hydro Energy (IHE), et de l'Agence française de développement (AFD) qui appuient la réserve dans le cadre du contrat de désendettement-développement (C2D).


Le directeur général de l''OIPR a pris l'engagement de poursuive dans cette dynamique avec la mise en œuvre des cinq grands axes du programme d'actions annuel 2022, en priorisant la recherche et le suivi écologique des espèces et l'aménagement de la réserve pour y promouvoir l'éco-tourisme.


La réserve scientifique de Lamto a été créée le 12 juillet 1968 et située à la pointe sud du « V Baoulé », dans le département de Taabo. Elle accueille de multiples programmes de recherche dans le but d’explorer la structure et le fonctionnement d’un écosystème de savane tropicale.


(AIP)


Kd/knp/tad/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ