x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Sport Publié le jeudi 20 janvier 2022 | Abidjan.net

CAN 2021: Avant Côte d’Ivoire - Algérie, Sory Diabaté confiant pour les Éléphants

© Abidjan.net Par DR
Sory Diabaté, ancien 1er vice-président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF)

L’ancien 1er vice-président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), Sory Diabaté, s'est prononcé ce mercredi 19 janvier 2022, sur les chances des Éléphants dans cette 33eme édition de la coupe d'Afrique des Nations Total Énergies Cameroun 2021. 


Pour Sory Diabaté, les Éléphants sont déjà qualifiés pour le second tour ; car avec les 4 points que compte l'équipe de Côte d’Ivoire, même en cas de défaite au dernier match, elle pourrait être désignée meilleure 3e de la phase de poule de compétition. 


« Il faut d’abord féliciter nos Eléphants qui se sont qualifiés pour le deuxième tour. Aujourd’hui nous avons 4 points. Quel que soit le résultat du match à venir nous sommes certains de jouer le deuxième tour. Le match contre l’Algérie va nous permettre de connaître notre position. Avec les 4 points, nous sommes parmi les meilleurs 3ème", a-t-il déclaré à Abidjan.net .


"Vous avez dit que la Côte d’Ivoire a été sortie par l’Algérie en 2019, mais vous n’avez pas rappelé qu’en 2015, nous avons éliminé l’Algérie en quart de finale. Ce sont deux équipes qui se connaissent. Mais c’est l’Algérie qui a la pression. En cas de défaite, contre la Côte d’ivoire, l’Algérie sera éliminée. C'est donc à l’Algérie de faire le jeu », a-t-il expliqué tout en précisant que le meilleur résultat pour la Côte d’Ivoire sera de ne pas perdre la rencontre.


« Nous devons chercher à être premier. Parce qu’en étant premier, on peut jouer un troisième ; les troisièmes ne sont pas les adversaires les plus difficiles. Or en terminant troisième, on peut jouer un premier; l'un des meilleurs du tournoi. Notre équipe a montré de bonnes choses surtout sur le deuxième match », a-t-il indiqué.


« Nous devons aller très loin dans cette compétition. Pour nous, il faut faire en sorte que cette équipe fasse une bonne CAN. Être au moins parmi les quatre meilleurs d’Afrique. Cette CAN prépare la CAN 2023 en Côte d’Ivoire. Il nous faut repartir en Côte d’Ivoire avec le plein de confiance. Le résultat de cette CAN va nous aider à préparer mentalement la CAN 2023. Un bon résultat à cette CAN va nous faire oublier cette élimination à la Coupe du monde » a signifié Sory Diabaté.


Pour lui, pas question de parler technique, il faut plutôt que l’équipe élève un peu plus son niveau de jeu. Que l’équipe essaie de mieux se concentrer.


L’ex vice-président a exprimé ses compassions à Badra Ali, le portier des Éléphants qui a perdu son père. 


« C’est très difficile pour un joueur en compétition de perdre un être cher. Vous savez que Aruna Dindane a perdu sa fille en 2004, nous même avons perdu Mama Ouattara dans les éliminatoires de la mondiale 2006, en pleine compétition. On a eu des cas de blessures graves. Drogba, à la veille de la coupe du monde 2010 s’est fracturé le bras. il y a eu des moments difficiles, mais il faut beaucoup de solidarité autour de la personne qui est marquée par le deuil. A la Coupe du monde 2014, les frères Kolo et Yaya Touré ont perdu leur jeune frère. Tout ça c’était en pleine sélection »


 Pour le cas Sylvain Gbohouo, « c’est dommage » a-t-il exprimé.


"Sylvain est un garçon qui est un exemple en sélection, confie-t-il . Ce qui lui arrive peut arriver à tout joueur. L’essentiel pour lui c’est de ne pas baisser les bras, l’affaire n’est pas close, il a la possibilité de faire appel; D’apporter des éléments qui pourront lui permettre d’écoper de sanctions qui ne seront pas très lourdes parce que j’ai un peu parlé avec des spécialistes en la matière et je crois que des pistes existent ».


« J’ai souhaité pour cette campagne qu’il y ait des anciens parce que j’estimais que c’était une solution qui pouvait nous permettre d’avancer. Aujourd’hui Didier est là et c’est une très bonne chose. Quand on m’a confié cette responsabilité en 2010 j’ai fait appel à Cyril Domoraud et Kouassi Blaise. Ils étaient en sélection et ils ont même fait la Coupe du monde 2010 avec moi. On a fait la Can 2012 et 2013. C’est toujours bien à un moment donné de faire appel à des anciens capables de donner quelques conseils aux plus jeunes » a clarifié le bras droit de feu Sidy Diallo.


Atapointe

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Sport

Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ