x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 26 janvier 2022 | Le Nouveau Réveil

Métro d’Abidjan et barrage de Singrobo-Ahouaty Les députés ont adopté 2 projets de loi en Commission

© Le Nouveau Réveil Par Marc Innocent
Métro d’Abidjan et barrage de Singrobo-Ahouaty :l’Assemblée nationale adopte 2 projets de loi présentés par Moussa Sanogo
Deux projets de loi portant ratification d’ordonnances examinés ce lundi 24 janvier 2022 par la Commission des affaires économiques et financières (CAEF) de l’Assemblée nationale, sur présentation du ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, ont été adoptés à l’issue des travaux.

Le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, était le lundi dernier devant les députés membres de la Commission des affaires économiques et financières (CAEF) de l’Assemblée nationale pour l’adoption de 2 projets de loi portant ratification d’ordonnances.


Il s’agit d’une part du projet de loi, relatif à l’ordonnance n°2021-433 du 8 septembre 2021 portant légalisation du régime fiscal et douanier de la convention de concession de la ligne 1 du Métro d’Abidjan ; et d’autre part du projet portant ratification de l’ordonnance n° 2021-672 du 3 novembre 2021 portant légalisation du régime fiscal et douanier de la convention de concession pour la conception, le financement, la construction, l’exploitation et le transfert de propriété de l’aménagement hydroélectrique de Singrobo-Ahouaty, d’une puissance installée de 44 MW, sur le fleuve Bandama. Si le premier projet cité a été adopté à la majorité des députés membres présents, le second l’a été à l’unanimité. Concernant le projet relatif au métro, le coût des exonérations concédées pour faciliter la réalisation du projet est estimé à 53,8 milliards Fcfa.


Les avantages fiscaux et douaniers concédés ont permis une réduction de 226,3 milliards Fcfa. D’un coût de 957,45 milliards Fcfa, ce projet qui démarrera à la fin de l’année 2022, pour une durée de 5 ans, générera 2000 emplois directs et 3000 emplois indirects dans sa phase de réalisation. En phase d’exploitation, ce sont 500 emplois directs et 500 emplois indirects.


Quant à l’aménagement hydroélectrique de Singrobo-Ahouaty, sur le fleuve Bandama, prévu pour démarrer en mars 2023, il coûtera 121 milliards Fcfa, sous la forme d’un partenariat public-public. Pour le ministre Sanogo, “il est important que ce projet soit un succès, que ce soit apprécié de tous, car il montre que les Ivoiriens sont capables de monter et mettre en œuvre de bout en bout ce type de projet“.


FRANÇOIS BECANTHY

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ