x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le samedi 4 décembre 2021 | Abidjan.net

SENAT : les grandes articulations du budget de l’Etat pour l’année 2022 présentées

© Abidjan.net Par DR
Le Ministre Auprès Du Premier Ministre, Chargé Du Budget Et Du Portefeuille De L’EtatLe ministre Moussa Sanogo

Après l’étape de l’Assemblée nationale, l’examen du projet de loi de finances portant budget de l’Etat pour l’année 2022 par le Sénat a débuté ce 3 décembre 2021, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, après l’adoption à l’unanimité, quelques instants avant, du projet de loi portant ratification de l’ordonnance fixant les conditions d’importation du sucre destiné aux entreprises industrielles l’utilisant comme intrant, annonce une note d’information du ministère en charge du budget et du Portefeuille de l'État.  


L’exercice qui durera quatre jours consiste, pour la commission des affaires économiques et financières de la chambre haute du Parlement, à se prononcer sur les dotations budgétaires allouées aux différents ministères et secrétariats d’Etat, au regard des missions qui leur sont assignées.


Le ministre Moussa Sanogo a déclaré que le projet de budget de l’Etat pour 2022 est structuré autour de 30 dotations et 150 programmes budgétaires déclinés au sein des ministères et secrétariats d’Etat. Il s’équilibre en ressources et en charges à 9 901,1 milliards Fcfa et enregistre une progression de 17,9 par rapport au budget initial 2021.


Ensuite, il a décliné les articulations du projet de budget 2022 qui doit servir à mettre en œuvre le Plan national de développement (PND 2021-2025) structuré autour de 6 piliers. L’ensemble des ressources affectées à l’investissement, y compris les dépenses d’investissement à exécuter sur ressources affectées, ressort à 2 840,1 milliards Fcfa. La répartition du budget 2022 par piliers donne 110,1 milliards Fcfa pour le pilier 1 : Accélération de la transformation structurelle de l’économie par l’industrialisation et le développement de grappes ; Pilier 2 : Développement du capital humain et la promotion de l’emploi :165,4 milliards de FCFA ;pilier 3 : Développement du secteur privé et de l’investissement :1 037,4 milliards de FCFA ; pilier 4 : Renforcement de l’inclusion, de la solidarité nationale et de l’action sociale : 491,9 milliards de FCFA ; pilier 5 : Développement régional équilibré, préservation de l’environnement et lutte contre le changement climatique : 108,9 milliards de FCFA ; pilier 6 : Renforcement de la gouvernance, modernisation de l’Etat et transformation culturelle : 926,4 milliards de FCFA.


Moussa Sanogo a précisé que le budget de l’Etat pour 2022 prend appui sur certaines hypothèses : une croissance de l’économie mondiale en 2022 projetée à 4,9%, une croissance de l’économie nationale à 7,1% contre 6,5% en 2021, un dynamisme des investissements en progression de 13,6% et une consolidation de la consommation finale de 5,2%. Il va s’exécuter sous certaines contraintes, dont celle liée à la contraction de 0,9% du déficit budgétaire qui devrait passer de 5,6% en 2021 à 4,7% en 2022, conformément aux engagements pris avec les institutions financières internationales.


En 2022, précise le ministre, le gouvernement compte mettre en œuvre une politique budgétaire orientée vers la consolidation de l’efficacité du recouvrement des recettes intérieures, la poursuite de la maitrise des charges de fonctionnement et le maintien de la soutenabilité de l’endettement public.



Rk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ