x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 24 février 2022 | Abidjan.net

Côte d'Ivoire : le Ministère du Tourisme et des Loisirs effectue sa rentrée budgétaire

© Abidjan.net Par Serges T.
Cérémonie d'ouverture de la rentrée budgétaire du ministère du tourisme
Abidjan, le 23 Février 2022, La cérémonie d'ouverture des travaux de la rentrée budgétaire du ministère du tourisme s'est tenue ce mercredi au Palm Club.


Le Ministère du Tourisme et des Loisirs a effectué sa rentrée budgétaire le 23 février 2022, à l’hôtel Palm Club, à Abidjan. Sensibiliser d’une part, les acteurs sur les mesures d’encadrement de l’exécution du budget 2022 et d’autre part, sur les différents rôles et responsabilités des acteurs de la dépense publique, tel est l’objectif majeur de la Rentrée budgétaire du Ministère du Tourisme et des Loisirs qui s’est tenue mercredi, à Cocody.


Selon Potey Charles, Directeur des affaires financières dudit Ministère, cette réunion va améliorer la performance de ce département ministériel.

Quant au Dr Kouacou Jean-Marie ATTA, Directeur de cabinet du Ministre du Tourisme et des Loisirs Siandou Fofana, représentant celui-ci, il a insisté sur les mesures d’encadrement dans l’exécution du budget 2022. Faisant le constat du faible taux d’exécution des crédits

d’investissements (50%), il estime que cela est dû au peu d’encadrement, avant de préciser que les investissements sont le moteur de la croissance.La thématique portant sur « mesures d’encadrement de l’exécution budgétaire 2022 » a été analysée par Ahibo Christian Hervé, Sous-

directeur de l’Exploitation au Système intégré de gestion des opérations budgétaires de l’ Etat (SIGOBE). Celui-ci a noté la mise en place du Budget-Programme depuis le 3 janvier et son caractère exécutoire depuis le 10 janvier 2022. Il a relevé cette grande avancée, qui évite de

perdre un trimestre, comme c’était le cas par le passé. Il a ensuite évoqué les formalités d’exécution, la régulation budgétaire, l’interdiction de constituer des passifs (…), de même que les innovations du SIGOBE.

A savoir l’amélioration du tableau de bord de SIGOBE, la mise en ligne d’une plateforme dédiée de l’Etat (e-fournisseur)…


Plusieurs exposés se sont déroulés par la suite. Ils ont porté sur : les rôles et responsabilités des acteurs de la dépense publique, les procédures d’exécution des marchés publics, les difficultés rencontrées lors de l’exercice précédent (par le Contrôleur Financier et le Payeur)… N’Goumissa Claude François, Directeur de la Réforme Budgétaire et de la Modernisation de la Gestion Publique au Ministère du Budget, a indiqué de son côté que ‘’le budget-programme est un exercice nouveau, préparé depuis plusieurs années et implémenté en Côte d’Ivoire depuis 2020’’. ‘’ Cela va forcément avec de nouvelles façons de faire, de travailler, avec de nouveaux outils. Nous sommes dans l’administration, quoiqu’on fasse, ce sont les hommes qui travaillent. Et les hommes doivent connaître leur place, leur rôle et les outils avec lesquels ils doivent travailler, selon le dispositif’’, a-t-il ajouté. N’Guettia Marcel, président du Fonds de Développement du Tourisme (FDT) s’est félicité à son tour, de la tenue de ce séminaire : ‘’C’est un séminaire important pour l’exécution du budget 2022. Il est bon que les agents du Ministère du Budget viennent nous enseigner, nous donner les informations sur les innovations, la procédure d’exécution du budget 2022, afin que tous, nous soyons au même niveau d’information…Il faut saluer les efforts du Ministre du Budget pour les innovations, avec, entre autres, le nouveau logiciel qui permet l’exécution du budget en temps réel et surtout le suivi en temps réel’’.


DA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ