x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Faits Divers Publié le lundi 28 février 2022 | AIP

Une demi-tonne de médicaments contrefaits saisie à Niakara

Niakara- Des éléments de la brigade motorisée de la Direction régionale des douanes de Bouaké (région du Gbêkê) ont mis le grappin sur 525 kilogrammes de Médicaments de qualité inférieure et falsifiés (MQIF), a appris l’AIP sur place ce lundi 28 février 2022.


Selon la source, cette saisie s'est opérée le 05 février, au cours de la fouille d'un véhicule de transport à Niakara (Centre-nord, région du Hambol)


Des agents de la Douane ivoirienne, venus de la Direction régionale de Bouaké et opérant à Niakara, ont intercepté aux environs de 09h, à Niakara, un car de transport en commun dans lequel étaient dissimulés des cartons de MQIF, astucieusement enfouis dans des sacs contenant des feuilles utilisées dans la médecine traditionnelle. Une saisie consécutive à l'exploitation idoine d’une information anonyme.


Il s'agit de 12 000 comprimés effervescents, de 3000 gélules, de 40000 comprimés enrobés et de 1200 ampoules injectables. Le véhicule a été illico conduit sous escorte vers la ville chef-lieu de région de Gbêkê (Bouaké).


L'entrée de MQIF est devenue un réel fléau dans de nombreux pays de la sous-région ouest-africaine, dont la Côte d'Ivoire qui, depuis 2018, a mis en place une structure en charge de la régulation du secteur pharmaceutique pour juguler ce phénomène.Une démarche des autorités ivoiriennes qui porte lentement mais sûrement, des fruits.


En outre, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l'usage de faux médicaments entraîne plus de 100 000 décès par an en Afrique.


jbm/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ