x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

International Publié le mardi 22 mars 2022 | AIP

La finalité de la COP 15 sur la désertification est de transformer la trajectoire du développement (PCO)

Abidjan- La 15ème session de la Conférence des parties de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (COP 15), prévue du 9 au 20 mai à Abidjan, a pour finalité de transformer la trajectoire du développement de la Côte d'Ivoire au cours des 30 prochaines années, a fait savoir le président du comité d"organisation (PCO) de l'événement, Bamba Abou.


Lors d'une rencontre d'échange organisée mardi 22 mars 2022 au bureau de UNCCD, à Abidjan Cocody, M. Bamba a expliqué qu'il s'agira de confirmer le positionnement de la Côte d'Ivoire comme acteur stratégique sur la gouvernance des questions de terres et agricoles, de changer les conditions de vie des populations en zone rurale en les sortant de la précarité, de créer des emplois dans le secteur agricole.


Il s'est également appesanti sur les enjeux à la fois diplomatiques, sociaux, économiques et politiques pour le pays hôte, choisi d'ailleurs par les Nations Unies en raison notamment de sa stabilité politique et économique, et de l'existence d'infrastructures idoines pour accueillir pas moins de 5 000 délégués issus de 197 pays.


Portant sur le thème "Terres. Vie. Patrimoine: D'un monde précaire vers un avenir prospère", cette session va faire d'Abidjan, durant deux semaines, le centre mondial de la gouvernance, de la diplomatie et de l'économie, sur les questions de désertification, de dégradation des sols et de sécheresse, a souligné le PCO.


Tout en assurant que la Côte d'Ivoire est prête pour accueillir cette Conférence qui se tient pour la première fois dans le pays, notamment aux plans sanitaire, sécuritaire, logistique (transport/hébergement), il a précisé qu'il reste toutefois quelques "ajustements" à faire au niveau du budget. Ainsi, il est attendu un décaissement de cinq milliards FCFA par la Côte d'Ivoire, a-t-il dit, notant que le Gouvernement reste très regardant sur la question.


La COP 15 va se décliner en cinq réunions parallèles dont un forum des jeunes sur les emplois liés à la terre, un caucus des femmes visant à réduire la pénibilité du travail des agricultrices, un forum des affaires entre le Président Alassane Ouattara et des dizaines de ses pairs chefs d'Etat sur la problématique du terrorisme et une rencontre des PDG des cinq plus grandes firmes agro-industrielles au monde.


De plus, une initiative intitulée "Abidjan Legacy Program" (Programme Héritage Abidjan), destinée à la réhabilitation et à la restauration des sols dégradés, va être implémentée dans le pays où 75% de la population active vit des métiers de l'agriculture. Le coût de ce programme est estimé globalement entre 700 millions et un milliard de Dollars US.


Pays dont l'économie repose sur l'agriculture, la Côte d'Ivoire a perdu 92% de ses forêts primaires depuis l'Indépendance acquise en 1960. Près de 60% des terres arables sont touchées par le phénomène de la dégradation des sols, a alerté le spécialiste des questions environnementales.


cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ