x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 24 mars 2022 | AIP

L’Etat de Côte d’Ivoire veut faire du secteur minier le deuxième grenier de son économie (Ministère)

Abidjan- Le conseiller technique du ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Coulibaly Seydou, qui représentait le ministre Thomas Camara a indiqué que l’Etat de Côte d’Ivoire veut faire du secteur minier, le deuxième grenier de son économie.


« L’industrie minière constitue trois pour cent du Produit intérieur brut (PIB) ivoirien, à l’heure actuelle. Une estimation qui devrait atteindre les cinq à six pour cent d’ici 2025, conformément à la volonté de l’Etat de Côte d’Ivoire, à faire de ce secteur le deuxième grenier de son économie », a déclaré jeudi 24 mars 2022, M. Coulibaly. Il s'exprimait lors de la clôture de la première édition du Symposium mine Côte d’Ivoire, au siège du Centre de développement des affaires du secteur privé ivoirien (CGECI), à Abidjan.


Quant au président du Groupement professionnel des miniers de Côte d’Ivoire (CPMCI), Jean-Claude Diplo, il estime que les enjeux à l’issue de ce premier rendez-vous, se montrent au-delà de tiers mots relatifs à son principal objectif, à savoir, le positionnement de la Côte d’Ivoire sur la carte minière.


Il s’est dit tenté de les résumer en un certain nombre de points, à l’image de l’intérêt que le secteur minier revêt pour la CPMCI.


Selon lui, il faut s’assurer qu’il existe un processus de dialogue en Côte d’Ivoire réunissant les parties prenantes, notamment le gouvernement, sur les problématiques courantes, tel qu’impulsé par le CGECI.


« Il faut également veiller à ce que l’ensemble des intervenants du secteur trouve un cadre où ils savent se retrouver pour poser les différentes problématiques et y apporter les réponses, à la lumière des expériences qu’ils ont autour d’eux sur le reste de la planète. Nous n’oublions pas un objectif purement commercial, c’est que le secteur puisse offrir ce qu’il sait faire, en termes de biens et services afin de sceller des partenariats économiques », a-t-il renchéri.


Ce symposium qui s’est déroulé sur deux jours, à savoir du 23 au 24 mars 2022, a été initié conjointement par le Groupement professionnel des miniers de Côte d’Ivoire et le ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie, en vue de créer un cadre d’échange entre acteurs du secteur minier.



mk/sdaf/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ