x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 15 avril 2022 | APA

Conditions de la femme : la Côte d’Ivoire élue à deux postes aux Nations Unies

© APA Par DR
Autonomisation des femmes : visite de travail Paris en France de la ministre Nassénéba Touré
L’autonomisation des femmes demeure au centre des programmes des pays Africains. En ce sens, la Ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, Elisabeth Moreno a invité ses homologues pour une visite de travail Paris en France. Débuté, jeudi 16 décembre 2021, la Ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, Nassénéba Touré a répondu présente.

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) La Côte d’Ivoire a été élue, mercredi, à deux postes aux Nations Unies à l’issue de la 66è session de la Commission des Conditions de la Femme de New York.


L’annonce de cette nouvelle a été faite par le représentant permanant de la Côte d’Ivoire aux Nations Unies, Adom Kacou Houadja Léon.


Désormais la Côte d’Ivoire siégera au Conseil d’Administration de ONU-Femmes pour un mandat de quatre ans. Le pays a été élu également à la Commission des Conditions de la Femme pour une période de trois ans. Un poste qui confère à la Côte d’Ivoire une place prépondérante dans le cercle restreint des pays membres de l’ONU qui dirigent et coordonnent les travaux de cette Commission.


Ces élections sont certainement le fruit de la grande offensive de lobbying menée par la Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Nassénéba Touré auprès des institutions internationales, lors de son séjour aux Etats-Unis.


En effet dans le cadre de la 66è session de la Commission de la Condition des femmes, tenue du 14 au 25 mars dernier, la ministre et son équipe ont multiplié les actions auprès des instances des Nations Unies.


C’est également la confirmation du rayonnement de la Côte d’Ivoire à l’international sous le leadership  du président de la République Alassane Ouattara, qui a su donner à la Côte d’Ivoire, une place de choix sur l’échiquier politique mondial.  


Dans la foulée de l’annoncée de cette nouvelle, la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Nassénéba Touré, a exprimé sa reconnaissance au président de la République, Alassane Ouattara pour «son engagement constant », qui a permis à ses équipes et à elle, « de faire du lobbying fructueux auprès des institutions internationales, et de montrer son combat en faveur de l’amélioration de la condition des femmes et de la défense de leurs droits fondamentaux ».



PIG/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ