x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 7 mai 2022 | Le Nouveau Réveil

Installation du nouveau secrétaire général du FDFP : N’dri Philippe affiche ses priorités

© Le Nouveau Réveil Par DR
Le siège du Fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP) de Côte d`Ivoire

Le nouveau secrétaire général du Fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP) a été installé, hier. N’dri Philippe, qui a reçu les documents de son prédécesseur Koné Kationan, a dévoilé son plan d’actions pour repositionner la structure. C’était en présence du ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’apprentissage, N’guessan Koffi et de son collègue du Budget et du portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo. « Je mesure l’ampleur de la mission qui m’est confiée et m’engage à la remplir avec abnégation, responsabilité et humilité », a promis le nouveau secrétaire général du FDFP. N’dri Philippe a même dévoilé quelques pans de son plan d’actions devant permettre de repositionner le FDFP. « Il importe d’améliorer sans plus tarder la gouvernance du FDFP, son organisation et de remobiliser les ressources humaines. De même, il nous faudra reconstituer et améliorer la capacité d’intervention de l’institution sans oublier la visibilité et la communication tant interne qu’externe (…) Il s’agit d’engager le FDFP dans une dynamique d’actions en tant que structure de développement et non en tant qu’organe de simple distributions de fonds », a fait savoir le secrétaire général du FDFP. Son prédécesseur, pour sa part, lui a souhaité bon vent après avoir fait le bilan de ses sept (07) mois d’exercice. C’est le cas également de Madame la présidente par intérim du Comité de gestion, Françoise Vallet-Coulibaly. Elle s’est réjouie du travail réalisé par le secrétaire général sortant. Le ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’apprentissage a mis en mission le nouveau secrétaire général du FDFP. Il lui a demandé de repositionner l’institution. « Une nouvelle ère s’ouvre pour notre institution commune dont le rôle est indiscutablement dans le développement de la formation professionnelle (…) Dans ce sens, le nouveau secrétaire général aura pour tâche, entre autres d’entreprendre des réformes audacieuses et courageuses en vue de repositionner le FDFP comme outil de collecte des contributions financières des entreprises », a-t-il ajouté. Souhaitant bon succès à N’dri Philippe dans sa nouvelle fonction, le ministre du Budget et du portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo lui a rappelé que « la première richesse d’une nation ce sont ses hommes », référence faite à la mission de formation du FDFP. C’est donc après tous ces conseils et engagements que le secrétaire général sortant a remis les charges à son successeur. N’dri Philippe a été retenu à ce poste par appel d’offres.


DJE KM

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ