x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 13 mai 2022 | AIP

Filtisac rassure les exportateurs de café-cacao et de cajou sur sa capacité à les satisfaire pour la prochaine campagne

Abidjan- L’entreprise de filatures, tissages, sacs (FILTISAC), Côte d’Ivoire, rassure les exportateurs de café-cacao et de cajou sur sa capacité à les satisfaire pour la prochaine campagne, notamment en ce qui concerne la fourniture en sacherie brousse et export.


Le directeur général de l’entreprise, Charles Amadou, a exprimé cette assurance, vendredi 13 mai 2022, lors d’une journée porte ouverte destinée à créer un cadre d’échanges avec ses clients et partenaires, en prélude aux prochaines campagnes de commercialisation du café-cacao et de l’anacarde, démarrant en octobre 2022 et février 2023.


Y ont pris part, des directeurs généraux et des membres du comité de direction des entreprises exportatrices des filières café-cacao et anacarde, des dirigeants des organes de régulation, le Conseil café-cacao et le Conseil coton-anacarde, de hauts responsables du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, du ministère du Commerce, de l’Industrie et de la promotion des PME, ainsi que des organisations partenaires du monde agricole.


Le directeur général, Charles Amadou, entouré d'autres personnalités


L’entreprise de filatures, tissages, sacs, au moment où la campagne intermédiaire de commercialisation du café-cacao bat son plein, mobilise son énergie, afin d’éviter les désagréments enregistrés en 2021, conséquence de la crise sanitaire mondiale de la Covid 19, car la fermeture d’usines dans plusieurs pays fournisseurs d’intrants et la désorganisation des circuits logistiques et d’approvisionnement au plan mondial ont entraîné des perturbations chez bon nombre d’industriels en Afrique.


En dépit du contexte international difficile, et bien que n’ayant pas le monopole de la production et de la fourniture des sacs en jute et en fibre synthétique, elle a réussi à produire 21.1 millions de sacs en 2020 et 21.5 millions de sacs en 2021, des volumes correspondant à sa capacité de production. Pendant la même période 2020-2021, la Côte d’Ivoire, leader mondial dans les filières cacao et anacarde, a battu des records de production.


Le directeur général a confirmé que l’entreprise de filatures, tissages, sacs « continue de tout mettre en œuvre, en mobilisant ses ressources humaines, financières et opérationnelles, pour honorer les commandes de sa clientèle. C’est dans ce même esprit, visant à demeurer Le partenaire incontournable de l’agriculture ivoirienne, qu’un plan d’augmentation de ses capacités de production soutenu par nos actionnaires est en phase de déroulement ».


ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ