x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 23 mai 2022 | AIP

Béoumi commémore la mémoire des victimes de la crise intercommunautaire de 2019

Les populations de la ville de Béoumi (environ 60 km à l’Ouest de Bouaké) ont commémoré vendredi 20 mai 2022 la mémoire des victimes de la crise intercommunautaire de mai 2019.


Rassemblées au pied de la stèle érigée en hommage à ces victimes (17 au total) au rond-point de la mairie, ces populations, parmi lesquelles le ministre des Ressources animales et halieutiques, Sidi Touré, se sont recueillies devant leur mémoire.


Tous les intervenants ont souligné le caractère stupide des affrontements qui entrainé ces morts et demander qu’ils ne se reproduisent plus jamais à Béoumi. Après voir félicité le ministre Sidi Touré pour l’instauration de cette journée commémorative, le 3e adjoint au maire de la commune de Béoumi, Kouadio Kan Armand, a exhorté les populations à cultiver la vraie paix afin que plus jamais ces événements malheureux de mai 2019 ne se répètent.


Pour sa part, le ministre Sidi Touré a appelé les populations du pays Gôdè à tourner le dos à la haine et à œuvrer ensemble pour la paix, la cohésion sociale et le développement économique de leur localité. « Nous ne voulons plus de haine ici à Béoumi. Nous voulons la paix. Nous voulons la cohésion. Nous voulons le développement », a-t-il déclaré.


Il a souhaité que les évènements douloureux de Mai 2019 soient le ciment qui renforce les liens de fraternité et de solidarité entre les fils et filles de Béoumi qui doivent désormais unir leurs forces pour aller au développement. « Béoumi doit tourner cette page noire pour se tourner résolument vers le développement. Nous devons taire nos clivages politiques pour accompagner le Président Alassane Ouattara qui est en train de nous aider », a exhorté le ministre des ressources animales et halieutiques.


Il a appelé à la retenue certains cadres qui veulent réveiller les démons de la division et plonger Béoumi dans une nouvelle crise intercommunautaire en tentant d’exhumer le vieux projet relatif à l’aménagement de la vallée du Bandama (AVB). « Exhumer un problème aussi important dans le contexte aussi important que nous connaissons ici à Béoumi, le dérapage est vite fait parce que récupérable par les hommes politiques. Chers parents, faisons donc attention », a fait comprendre le ministre Sidi Touré.


(AIP)


nyl/rkk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ