x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 23 mai 2022 | AIP

COP 15: Un engagement mondial pris pour renforcer la résilience à la sécheresse

Abidjan- La 15e Conférence des Parties (COP15) de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD), qui s'est tenue à Abidjan, en Côte d'Ivoire, s'est achevée par un engagement mondial visant à renforcer la résilience à la sécheresse et à investir dans la restauration des terres pour la prospérité future.


De nouveaux engagements ont été pris lors d’une conférence de presse tenue en présence du secrétaire exécutif de UNCCD, Ibrahim Thiaw et du président de la COP 15, Alain Richard Donwahi,


Il s’agit notamment d’accélérer la restauration d’un milliard d’hectares de terres dégradées d’ici 2030 en améliorant la collecte et le suivi des données afin de suivre les progrès accomplis par rapport aux engagements pris en matière de restauration des terres et en établissant un nouveau modèle de partenariat pour les programmes d’investissement intégrés à grande échelle dans les paysages.


Il a été décidé du renforcement de la résilience face à la sécheresse en identifiant l’expansion des zones arides, en améliorant les politiques nationales et l’alerte précoce, le suivi et l’évaluation, en apprenant et en partageant les connaissances, en établissant des partenariats, en coordonnant les actions et en mobilisant le financement de la sécheresse.


La COP 15 veut créer un nouveau groupe de travail intergouvernemental sur la sécheresse pour 2022-2024 afin d’examiner les options possibles, y compris les instruments politiques mondiaux et les cadres politiques régionaux, pour soutenir le passage d’une gestion réactive à une gestion proactive de la sécheresse.


La convention a également décidé de s’attaquer aux migrations forcées et aux déplacements provoqués par la désertification et la dégradation des terres en créant des opportunités sociales et économiques qui augmentent la résilience rurale et la stabilité des moyens de subsistance et en mobilisant des ressources, notamment auprès de la diaspora, pour des projets de restauration des terres. Les participants veulent améliorer l’implication des femmes dans la gestion des terres en tant qu’actrices pour une restauration efficace des terres, en s’attaquant aux défis fonciers auxquelles elles font face et en collectant des données ventilées par genre sur les impacts de la désertification, de la dégradation des terres et de la sécheresse.


Il faudra aussi pour la COP 15, combattre les tempêtes de sable et de poussière et d’autres risques de catastrophes croissantes en concevant et en mettant en œuvre des plans et des politiques, notamment en matière d’alerte précoce et d’évaluation des risques, et en réduisant à la source les causes humaines de ces phénomènes et promouvoir des emplois décents lies à la terre pour les jeunes et l’entrepreneuriat des jeunes mais aussi soutenir leur participation au processus de la CNULCD.


Le président de la COP15, Alain-Richard Donwahi, a souligné que c'était la première fois que la Côte d'Ivoire accueillait une COP pour l'une des trois conventions de Rio, et a insisté sur l'engagement continu de son pays à maintenir les questions foncières parmi les priorités de l'agenda international.


Abondant dans le même sens, Le secrétaire exécutif de la CNULCD, Ibrahim Thiaw, a fait une déclaration en ces termes "Réunis dans le contexte de multiples défis mondiaux, notamment la pire sécheresse en 40 ans en Afrique de l'Est, ainsi que les crises alimentaires et économiques alimentées par la pandémie actuelle de COVID-19 et les conflits, les pays ont lancé un appel commun sur l'importance de terres saines et productives pour assurer la prospérité future de tous."


Cette réunion de deux semaines sur l'avenir de la gestion des terres a attiré près de 7 000 participants, dont des chefs d'État, des ministres, des délégués des 196 parties de la CNULCD et de l'Union européenne, ainsi que des membres du secteur privé, de la société civile, des femmes, des jeunes leaders et des médias.


zaar/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ