x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Diplomatie Publié le mercredi 25 mai 2022 | AIP

La nouvelle représentante de l'UNFPA en Côte d'Ivoire rassure de son engagement à poursuivre les chantiers visant à accélérer la réduction de la mortalité maternelle

Abidjan, La nouvelle représentante du Fonds des Nations Unies pour la population ( UNFPA ) en Côte d'Ivoire, Cécile Compaoré Zoungrana, a rassuré, mardi 24 mai 2022, à Abidjan, de son "engagement à poursuivre les chantiers entamés" par l'organisme onusien "aux côtés du gouvernement et des communautés ivoiriennes, afin d'accélérer la réduction de la mortalité maternelle, des besoins non satisfaits en planification familiale et des violences basées sur le genre".


Mme Compaoré Zoungrana s'est exprimée au terme d'une audience que lui a accordée la ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara Kamissoko.


Elle a traduit, à l'occasion, sa gratitude au président de la République, Alassane Ouattara, et à son gouvernement pour avoir accepté sa lettre d'accréditation et son affectation en qualité de Représentante de l'UNFPA en Côte d'Ivoire.


Mme Kandia Camara a félicité l'UNFPA pour son appui à la Côte d'Ivoire dans différents domaines.


"Il faut savoir que l'UNFPA permet aux femmes de Côte d'Ivoire de jouir de leur plénitude en préservant leurs droits, en faisant en sorte que leurs droits ne soient pas bafoués, en faisant en sorte qu'elles ne soient plus victimes, comme elle a dit, de violences basées sur le genre, mais aussi et surtout elle permet aux femmes de jouer leur rôle d'agents de développement", a-t-elle relevé.


Elle a précisé que la Côte d'Ivoire a aujourd'hui près de 48% de femmes, et qu'avec ce taux aussi important, les femmes, une fois bien encadrées, prises en charge et bien formées, jouent pleinement leur rôle d'agents de développement et apportent beaucoup à leurs familles.


Ressortissante du Burkina Faso, Mme Compaoré Zoungrana capitalise plus de 30 ans d'expérience dans le domaine de la population, de la santé reproductive et du genre et dans la gestion de programme de pays, le plaidoyer et le dialogue politique, la mobilisation de ressources et les partenaires stratégiques dans des contextes de développement et humanitaire. Elle était précédemment au Sénégal où elle a occupé le poste de Représentante Résidente entre 2018 et 2022. Elle est titulaire d'un doctorat en démographie de l'Université de Montréal au Canada.


(AIP)


sdaf/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ