x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Afrique Publié le jeudi 26 mai 2022 | CICG-Côte d’Ivoire

Clôture de la semaine africaine de l'UNESCO : Le Premier ministre, Patrick Achi salue l'ouverture de l'Afrique au monde

© CICG-Côte d’Ivoire Par DR
Le Premier ministre a clos mercredi 25 mai 2022 à Paris les journées africaines de l'Unesco.

Abidjan, le 26 mai 2022 - A la cérémonie de clôture de la semaine africaine de l’UNESCO, le mercredi 25 mai 2022 à Paris (France), le Premier Ministre, Patrick Achi, s'est félicité de l'organisation de cette Semaine qui a été l'occasion pour l'Afrique, pleine d'espérance et de confiance, de s'ouvrir au monde et de faire montre de sa diversité culturelle et de ses valeurs traditionnelles et historiques.


"A travers la semaine africaine de l’UNESCO, c’est l’Afrique qui s’est ouverte à vous, qui s’est offerte au monde. De son Nord à son Sud, de son Est à son Ouest, à travers ses sons et sa musique, à travers ses couleurs et ses savoir-faire, à travers ses odeurs et ses saveurs, à travers ses traditions et ses innovations,

l’Afrique a montré son visage, cette terre de patrimoine et d’histoire, cette terre de modernité et d’imagination. C’est cette Afrique passionnée et passionnante, pleine d’espérance et de confiance, que nous voyons grandir et que nous voulons, avec l’UNESCO, à travers la promotion de la Culture, de l’Education et de la Science, toujours, toujours, tirer plus haut !", a dit Patrick Achi, représentant le Président Alassane Ouattara, parrain de cette cérémonie.


Pour le Premier Ministre ivoirien, l’Afrique a pris aujourd’hui pleinement conscience de son histoire unique où l’Humanité s’est forgée, de son patrimoine

naturel et culturel à la richesse inégalée, de la force de ses traditions et de la puissance de ses créations.


"Et en tirant fierté et assurance de sa culture, l’Afrique change aussi le regard du monde sur elle-même, renforce son éclat, étend son influence, donne envie d’elle-même pour y investir, venir, vivre", a-t-il soutenu.


Il a ajouté que l'Afrique devient une Terre d’inspirations, un monde d’inventions.


"Cette nouvelle scène africaine créative aux multiples visages, connectée dans son énergie commune, libre dans ses impulsions, rayonnante dans son influence planétaire, nous la voyons se diffuser dans la mode, dans la musique, dans le cinéma, dans l’art contemporain ou la création culinaire, d’Abidjan à Kinshasa, de Dakar à Kigali, de Casablanca à Kampala, de Lagos à Joburg… Elle aussi incarne et diffuse cette Afrique nouvelle, plus audacieuse et confiante, plus responsable et influente. Ce patrimoine de créativité, d’œuvres et de talents n’est plus aujourd’hui seulement contemplé pour sa beauté, sa pluralité, mais il est aussi devenu une véritable industrie, source de richesse et de développement tant nationales que continentales", a renchéri le Chef du gouvernement.


Non sans déplorer que la création africaine, source inestimable d’inspiration pour le monde, ne profite que trop peu aux peuples et États africains.


"Il devient impérieux que nous, puissances publiques, accordions aux secteurs culturels et artistiques

l’attention et l’accompagnement qu’ils méritent, afin d’en faire des leviers stratégiques de développement qui, à travers l’éclosion et la promotion des talents, contribuent au rayonnement et au progrès social et économique de nos pays", a-t-il souhaité.


Pour Patrick Achi, l’avènement de la Zone de Libre

Échange Continentale Africaine (ZLECAF), mise en place le 1er janvier 2021 pour les pays ayant ratifié l’accord, soit plus d’une quarantaine d’États sur les 55 que compte l’Afrique, est une formidable opportunité d’accélérer le développement de ce patrimoine et de cette richesse créative et culturelle unique et d’en tirer pour nos pays et nos populations un plus grand bénéfice.


Et de poursuivre : "Je contemple aujourd’hui un bouillonnement culturel immense prendre son envol sur notre continent, élément fondamental de résilience, de confiance et d’espérance".


Parlant de la Côte d'Ivoire, Patrick Achi s'est félicité d'être le Premier Ministre d’une nation où la culture et les arts sont au cœur de l'identité nationale et de son rayonnement international, tout en remerciant l'UNESCO pour l'honneur fait à la Côte d'Ivoire.


"Je suis le Premier Ministre d’une nation honorée par l’UNESCO. Une nation honorée au patrimoine mondial de l’Humanité pour ses trois sites naturels de Taï, de la Comoé et du Mont-Nimba, sa cité séculaire de Grand-Bassam et ses mosquées soudanaises

millénaires du grand Nord", a affirmé Patrick Achi.


Il également traduit la reconnaissance du pays à l'UNESCO pour avoir accepté que soit institué depuis 1989, le Prix UNESCO pour la Recherche de la Paix ou Prix Félix Houphouët-Boigny, premier Président de la Côte d’Ivoire, qui a fait de la culture de la paix une philosophie, un mode de vie.


L’édition 2022 de la Semaine Africaine de l’UNESCO était placée sous le thème central : «Autosuffisance, résilience et développement économique de l'Afrique ».

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ