x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 8 juin 2022 | AIP

Des acteurs maritimes de la CEDEAO s’accordent pour une amélioration de la sécurité en mer

Abidjan- Des acteurs du secteur maritime de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) notamment des représentants de la commission de la CEDEAO et des centres maritimes participent du mercredi 8 au vendredi 10 juin 2022 à une réunion des parties prenantes de l’architecture de sécurité maritime en vue de s’accorder sur les perspectives d’amélioration de la sécurité en mer dans les pays de la communauté économique.


Le trafic maritime et les ressources de la mer, indispensables pour les économies font l’objet de convoitise, de pillage et de trafic de toutes sortes, notamment la piraterie, les vols à main armée, la pêche illicite, les trafics de carburant et de narcotiques. Les chefs d’Etats ont ainsi décidé de la mise en place d’une architecture de sécurité maritime du golfe de Guinée, à l’issue du Sommet de Yaoundé en juin 2013.


Pour le secrétaire permanent du comité interministériel de l’action de l’Etat en mer, Abroulaye Fofana, cette réunion, qui s’étend sur trois jours, permettra aux parties prenantes de discuter des progrès accomplis dans le cadre de la sécurisation commune des mers, de réfléchir sur les problèmes rencontrés et ensuite de s’accorder sur les perspectives de la mise en œuvre effective de la stratégie intérieure de la sécurité maritime de la CEDEAO.


« Il est important que les instances politiques mandatées par les Chefs d’Etats et de gouvernement se réunissent, afin de faire le point des succès et des échecs en vue de réfléchir à des solutions plus adaptées pour la sécurisation de notre domaine maritime », a insisté M. Fofana


Le Directeur de cabinet du ministère d’Etat, ministère des Affaires Étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Kabran Assoumou, a relevé que dans un contexte sous régional marqué par l’apparition de nouvelles formes de criminalité, cette réunion s’inscrit parfaitement dans l’option stratégique de la Côte d’Ivoire en matière de sécurité nationale et transfrontalière.


Il a ainsi souhaité que les échanges permettent de consolider effectivement la coordination entre les acteurs et dynamisent davantage l’opérationnalisation de la stratégie maritime commune.


L’espace maritime commun est la source principale des ressources des Etats de la CEDEAO. Plus de 90% échanges commerciaux internationaux se déroulent sur les ports et rapportent d’importantes ressources pour les économies respectives des pays. Les mers sont également riches en ressources halieutiques, pétrolières et minérales. Le golfe de Guinée et plus particulièrement les espaces maritimes de l’Afrique de l’ouest constitue une zone de passage privilégié pour le trafic maritime mondial.


tad/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ