x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 24 juin 2022 | CICG-Côte d’Ivoire

Infrastructure routière : le ministre Amédé Koffi Kouakou inaugure le poste à péage de l'autoroute Abidjan Grand-Bassam

© CICG-Côte d’Ivoire Par DR
Infrastructure routière : le ministre Amédé Koffi Kouakou inaugure le poste à péage de l'autoroute Abidjan Grand-Bassam
Le ministre de l'Equipement et de l'Entretien routier, Amédé Koffi Kouakou, a procédé, le vendredi 24 juin 2022, à l’inauguration du poste à péage de l'autoroute Abidjan Grand-Bassam, un projet d’envergure qui représente des investissements de 23 milliards de FCFA.


Abidjan- Le ministre de l'Equipement et de l'Entretien routier, Amédé Koffi Kouakou, a procédé, le vendredi 24 juin 2022, à l’inauguration du poste à péage de l'autoroute Abidjan Grand-Bassam, un projet d’envergure qui représente des investissements de 23 milliards de FCFA.


Composé d'une barrière de 16 couloirs dont 8 dans chaque sens de circulation, ce dispositif ultra moderne comprend un centre de commandement qui assurera le contrôle de tous les postes de péage du pays. Il comprend également en son sein de bureaux dédiés aux pompiers, à la gendarmerie et aux services commerciaux.


LIRE AUSSI - Côte d'Ivoire: ouverture officielle du poste à péage de Grand-Bassam


Selon le ministre Amédé Koffi Kouakou, cette infrastructure vise à entretenir et à garantir la qualité de cette autoroute. "Une voie non entretenue a des conséquences sur le coût de la vie", a-t-il prévenu.


Il a indiqué que la section de la voie de Grand-Bassam est le premier maillon de la construction de l'autoroute Abidjan Lagos.


Le ministre a rappelé les efforts du gouvernement dans le secteur routier qui permettront au pays de disposer de plus de 9 000 km de voies bitumées à l'horizon 2023.


Évoquant la question du coût du péage, le ministre a assuré que c'est l'un des tarifs les plus bas au niveau de la sous région, au regard de l'importance de l'ouvrage. "C'est un tarif étudié", a-t-il souligné.


Les véhicules légers répertoriés dans la catégorie classe 1 devront s'acquitter de la somme de 1 000 FCFA, au poste de péage. Pour les catégories intermédiaires, le coût du péage est de 1 500 FCFA. Les poids lourds ainsi que les autocars à 2 éssieux payeront quant à eux 2 500 FCFA. Les poids lourds et autocars à 3 éssieux et plus devront débourser 3 500 FCFA.


Cette voie est caractérisée par une forte concentration du trafic. Elle enregistre plus de 16 000 véhicules par jour.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ