x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 30 juin 2022 | AIP

Plaidoyer pour l'amélioration du cadre légal de la lutte contre la désinformation

Abidjan- Un plaidoyer pour l'amélioration du cadre légal pour la lutte contre la désinformation en Côte d'Ivoire a été présenté, jeudi 30 juin 2022, à Abidjan-Plateau, lors d'un atelier bilan de la phase 2 du programme de lutte contre la désinformation dans les processus politiques du pays, à l'initiative du National democratic institute (NDI).


Ce programme prenant également en compte les travaux à mi parcours de l'Observatoire ivoirien des droits de l'homme (OIDH) et du Projet de développement d'une application Web/mobile appelée STOPINTOX vise à réduire la prolifération et la variété de la désinformation sur les réseaux sociaux, notamment dans neuf villes dont Ferkéssedougou, Bonoua, Man, Seguela, Yamoussoukro, Bongouanou, Daoukro, Divo et M'Batto.


La porte-parole du Groupe de travail de lutte contre la désinformation en Côte d'Ivoire (GTLD-CI), Ouegnin Tatiana, a indiqué que plusieurs activités ont été menées dont la consultation en ligne sur la désinformation à travers une plateforme qui avait pour objectif de sensibiliser et mobiliser la population en vue de recueillir son avis pour l'amélioration du cadre légal sur la désinformation.


Il s'agissait aussi de lui donner l'opportunité de s'exprimer sur les causes et conséquences de la désinformation et les dispositifs juridiques existant. L'objectif étant l'élaboration d'un document de synthèse faisant l'inventaire des articles problématiques du dispositif juridique légal en vigueur en Côte d'Ivoire sur la désinformation, la contribution à la consolidation de la paix, la cohésion sociale ainsi que la bonne utilisation des médias et les peines encourues en cas de mauvaises utilisations.


En réponse, le représentant du ministre de la Communication et de l'Économie numérique, Gooré Bi Hué a souligné l'engagement du Gouvernement à lutter contre la désinformation qui implique les médias de service public et le centre d'information et de communication gouvernementale (CICG).


Il s'agit notamment de l'adoption de deux projets de loi modificatifs qui permettront une meilleure régulation des contenus audiovisuels et des productions d'informations numériques diffusées par les acteurs d'internet dont les blogueurs, activistes en vue de les amener au respect des principes généraux de l'information et de la communication.


Une campagne d'éducation aux Médias et à l'information des jeunes, dénommée EMI Tour a été initiée en 2021 par le Bureau de l'éducation aux médias et à l'information avec l'appui du ministère de la Communication et de l'Economie numérique et de l'Organisation des Nations-Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).


"Elle a permis de former mille jeunes dans le cadre de la lutte contre les fakenews, a-t-il ajouté, en présence des représentants des ministères de la réconciliation et la Cohésion nationale, de la Femme, de la Famille et de l'Enfant ainsi que des responsables des organisations de la société civile.


Le NDI, dirigée en Côte d'Ivoire par François Traoré, est une organisation non partisane et non gouvernementale créée en 1983. Il œuvre avec ses partenaires locaux pour bâtir et renforcer les institutions et les pratiques démocratiques dans le monde en établissant des organisations politiques et civiques, en protégeant les élections et en promouvant la participation des citoyens la

transparence et la responsabilité des gouvernements.


zaar/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ