x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mardi 12 juillet 2022 | Abidjan.net

Cherté de la vie: " Faites nous confiance, des actions sont en cours'', rassure le Premier ministre, Patrick Achi (Interview)

© Abidjan.net Par DR
Lutte contre la vie chère : le Premier Ministre Patrick Achi accorde une interview à la RTI et NCI
Lundi 11 juillet 2022. Le Premier Ministre Patrick Achi accorde une interview à la RTI et NCI sur la lutte contre la vie chère

Le Premier ministre, Patrick Achi a rassuré les populations ivoiriennes face à la cherté de la vie en Côte d'Ivoire. Invité sur la chaîne de télévision Nationale ce lundi 11 juillet 2022, le chef du gouvernement a rassuré les populations que des actions sont menées afin de sortir de cette situation conjoncturelle. « Soyez rassurés, vous avez un gouvernement qui est à la tâche, qui travaille pour vous sous la houlette du président de la république, Alassane Ouattara » a exhorté Patrick Achi.


A Lire Aussi- Lutte contre la cherté de la vie : le Premier Ministre Patrick Achi rassure la population quant à l'engagement du gouvernement à contenir l'inflation



Au nombre des actions déjà menées pour venir à bout de la cherté de la vie, le Premier ministre a souligné l'effort du gouvernement qui a subventionné les produits pétroliers. ''Face à la crise ukrainienne, le gouvernement a subventionné le prix des produits pétroliers, pour un montant de 55 milliards Fcfa, de janvier à mars 2022, et procédé à une subvention additionnelle de 64 milliards Fcfa pour le mois d'avril 2022.'' a-t-il expliqué. À en croire le Premier ministre, la subvention de l’Etat en vue de lutter contre la cherté de la vie s'élevait à environ 120 milliards de Francs CFA de janvier à avril 2022.


A lire aussi : Côte d'Ivoire: « Je ressens personnellement la cherté de la vie », affirme le Premier ministre Patrick Achi (Interview)


Il a indiqué également qu'afin de contenir la hausse de certains produits de grande consommation et de préserver le pouvoir d’achat du consommateur, le gouvernement a fait passer de 4 à 21 les produits et services dont les prix sont réglementés. '' Pour veiller au respect des prix de plafonnement, 35 000 postes de contrôles ont été effectués. Ce qui a permis de sanctionner 2000 cas de non-respect des prix de plafonnement dans nos commerces'' a-t-il révélé.


A lire aussi - Côte d'Ivoire: sanctions contre 2 000 commerçants pour non-respect de prix (PM)


Le Premier ministre ivoirien a, par ailleurs, invité les ivoiriens à dénoncer les cas de corruption et de non-respect des prix de produits à travers les plateformes mises en place et les numéros verts.


Cyprien K.

Vidéo associée

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ